Les Français face à la pénurie de carburants

Pénurie de carburants : les aides à domicile réclament un accès prioritaire à l'essence, "un besoin vital"

M.G
Publié le 13 octobre 2022 à 18h37
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Comme d'autres métiers, les aides à domicile souffrent des récentes pénuries d'essence.
C'est d'autant plus vrai chez ceux qui interviennent chez des personnes âgées, souvent tributaires de leurs venues.
Plusieurs organisations professionnelles du secteur réclament un accès prioritaire aux stations-service, pointant un "besoin vital".

Les difficultés se multiplient. Alors que les grèves dans plusieurs raffineries et dépôts s'éternisent, les pénuries se font de plus en plus nombreuses dans les stations-service de l'Hexagone. Des files d'attente, rassemblant parfois plusieurs dizaines de véhicules, se forment devant celles qui sont encore approvisionnées. 

Certains doivent déjà "prioriser leurs interventions"

Dans ce contexte tendu, où chacun tente de tirer son épingle du jeu et d'effectuer son plein, plusieurs professionnels se retrouvent en difficulté dans l'exercice de leur métier. C'est notamment le cas des aides à domicile intervenant chez les personnes âgées. D'ores et déjà, certains intervenants, tributaires de leur voiture, "ne peuvent plus assurer leurs visites" et "doivent prioriser leurs interventions", s'est alarmée la Fédération du service aux particuliers (FESP), qui représente les entreprises privées du secteur, dans un communiqué. Faute de carburant, "certaines personnes vont rester alitées. L'essence est un besoin vital", a martelé le président de cette organisation, Brice Alzon.

Une "vive inquiétude des professionnels du grand âge"

Même son de cloche du côté de l'UNA, une des principales fédérations représentant le secteur associatif. "Aider à la toilette ou à la préparation du repas, pour une personne âgée, c'est vital", plaide Marie-Reine Tillon, sa présidente. "Nous avons écrit à la Première ministre pour lui demander de donner des consignes claires aux préfets, car certains actuellement ne considèrent pas les services à domicile comme prioritaires", ajoute-t-elle, préconisant un mécanisme d'aide national. 

La pénurie d'essence provoque une "vive inquiétude des professionnels du grand âge", pointe, de son côté, le Synerpa, principal syndicat privé des Ehpad et des structures d'aide à domicile. Pour y faire face, il réclame, lui aussi, des "dispositifs de priorisation de l'État".

Lire aussi

Ces demandes interviennent quelques jours après celles de plusieurs organisations de professionnels de santé - infirmiers, ambulanciers et médecins libéraux en tête. Elles ont alerté sur le fait que les pénuries à la pompe pourraient "mettre en péril la continuité des soins et la santé des patients les plus fragiles".


M.G

Tout
TF1 Info