PMA, GPA, fin de vie : "Un écart s'est creusé entre les perceptions des Français et le discours politique"

Youen Tanguy
Publié le 3 janvier 2018 à 13h31, mis à jour le 3 janvier 2018 à 15h41
PMA, GPA, fin de vie : "Un écart s'est creusé entre les perceptions des Français et le discours politique"

Source : Illustration / Sipa Press

INTERVIEW - Selon un sondage publié dans la Croix ce mardi, une majorité des Français se dit désormais favorable à la PMA pour les couples de femmes et à la légalisation de la GPA en France. Pour la sociologue Irène Théry, c'est avant tout "l'affirmation de valeurs nouvelles très fortes".

Les chiffres sont éloquents. Un sondage Ifop publié dans La Croix ce mercredi révèle que les Français sont majoritairement favorables à la PMA et à la GPA. Près de six personnes sur dix (57%) pensent que les femmes célibataires devraient pouvoir recourir à la PMA (insémination artificielle). 64% se disent également favorables à ce que l'on autorise en France le recours à une mère porteuse ou GPA (gestation pour autrui) dont 18% "dans tous les cas" et 46% "pour des raisons médicales seulement". 

Des chiffres qui confortent d'ailleurs une précédente enquête Ifop parue en septembre 2017, montrant qu'au moins 64% des Français sont favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples lesbiens. Une grande partie de la société (89% des personnes interrogées) se prononce aussi pour une évolution de la loi sur la fin de vie, note le quotidien.

Pour Irène Théry, sociologue spécialiste de la famille et directrice d'études à l'EHESS, ces chiffres ne sont pas surprenants mais montrent simplement une "évolution progressive et constante" sur les trente dernières années.

Emmanuel Macron : "Je souhaite que nous ayons un vrai débat sur la PMA"Source : Le grand entretien - E. Macron
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi

Les documentaires et les émission de télévision ont participé à faire évoluer les mentalités

Iréne Théry, sociologue spécialiste de la famille


Youen Tanguy

Tout
TF1 Info