Votre pouvoir d'achat

Pouvoir d'achat : 170 rassemblements ce jeudi dans toute la France

V.M
Publié le 27 janvier 2022 à 13h37, mis à jour le 27 janvier 2022 à 14h11
JT Perso

Source : TF1 Info

Près de 170 cortèges sont prévus ce jeudi dans le cadre d'une mobilisation nationale pour le pouvoir d'achat.
Les syndicats réclament "une augmentation immédiate des salaires".
Une mobilisation soutenue par 8 Français sur 10.

Ils sont dans la rue pour exiger "une augmentation immédiate et générale des salaires". A l'heure où la flambée des prix de l'énergie menace le pouvoir d'achat des Français, plusieurs syndicats ont appelé ce jeudi à manifester dans toute la France. 

Quelque 170 rassemblements et défilés sont prévus à l'appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires, a indiqué le numéro 1 de la CGT Philippe Martinez. Son syndicat pense "vraiment faire beaucoup plus que le 5 octobre", a dit à l'AFP Céline Verzeletti, dirigeante confédérale. Cette journée de mobilisation interprofessionnelle avait alors réuni 85.400 personnes selon le ministère de l'Intérieur, plus de 160.000 selon la CGT.

Soutiens politiques

À Paris, les manifestants devaient se retrouver en milieu de journée place de la Bastille pour un "meeting concert", avant de s'élancer vers 14 heures en direction de Bercy. 

À quelques semaines de l'élection présidentielle, des personnalités politiques étaient également attendues dans les cortèges. Les candidats Fabien Roussel (PCF), Yannick Jadot (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (LFI) étaient ainsi annoncés. Anne Hidalgo (PS) sera en Mayenne, selon son entourage. 

Les enseignants, déjà dans la rue les 13 et 20 janvier pour protester contre la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 à l'école, seront "près de 20%" à être en grève dans le premier degré, selon le syndicat Snuipp-FSU, qui représente les professeurs des écoles maternelles et élémentaires. Le ministère de l'Éducation nationale faisait état, jeudi, d'un taux de grévistes de 8,95% dans le premier degré, et de 8,11% dans le second degré. 

Selon un sondage Ifop pour L'Humanité publié jeudi, 80% des Français interrogés jugent justifiée (44% "plutôt", 36% "tout à fait") la demande des syndicats d'une augmentation des salaires, "de préférence à toute autre forme de soutien au pouvoir d'achat".


V.M

Tout
TF1 Info