Grève SNCF : les hôtels et commerces de Gironde face à une vague d'annulations

par La rédaction de TF1info | Reportage Yaël Chambon, Nicolas Forestier
Publié le 16 février 2024 à 15h08

Source : JT 13h Semaine

Entre Paris et Bordeaux, 23 TGV sur 30 sont annulés.
Avec une conséquence immédiate : des annulations de réservations en cascade dans la région.

Comme à chaque période de vacances scolaires, on s'attend à voir arriver du monde en bord de mer. Mais cette fois, on craint que les terrasses restent vides à Arcachon. "Normalement, c'est un gros week-end et une grosse semaine qui arrivent, parce qu'on a les deux zones en vacances en même temps. On compte surtout sur les locaux et nos fidèles clients pour être là, pour que ce soit dynamique", explique un restaurateur interrogé dans la vidéo en tête de cet article. 

"Les touristes attendant que ça se calme"

Pour l'instant, l'ambiance est toujours morose le long des plages de la côte Atlantique. Chez un loueur de vélos, il n'y a qu'une seule réservation pour ce week-end. Les vacances serviront avant tout à faire de la mécanique et réviser les stocks. "C'est très très très calme, que ce soit en termes de réservations, de ventes de vélos de fin de saison ou de location", précise le gérant.

Ce calme se vérifie aussi dans les hôtels autour du Bassin d'Arcachon, avec de nombreuses annulations. "On a à peu près 200 réservations, 200 chambres louées, c'est au moins le double quand on fait le comparatif avec les années précédentes : on était autour de 400 chambres. Les touristes attendent que ça se calme, il n'y a pas de projection", explique Aude Collin, directrice d'un hôtel à Arcachon. 

Mylène Rouja, responsable de gîtes, elle, sauve les meubles. Mais normalement, à cette période, tous affichent complet. "Normalement, les gens viennent en train et on met tout ce qu'il faut à leur disposition pour limiter l'usage des véhicules. Une fois de plus, on ne travaille pas et on est tous pénalisés : les usagers et les acteurs du tourisme", se désole-t-elle. La grève devrait se terminer lundi prochain. Les commerçants espèrent se rattraper sur la deuxième partie des vacances de février.


La rédaction de TF1info | Reportage Yaël Chambon, Nicolas Forestier

Tout
TF1 Info