Le printemps est bien avancé et la liste des tâches à effectuer dans le potager est très longue.
C’est le moment de planter les légumes du soleil et de repiquer en pleine terre les cultures en semis.
On protège également les récoltes contre les futures attaques de nuisibles.

Logiquement, au mois de mai, le printemps, est à son apogée. Les températures sont bonnes, la terre est chaude, le soleil est de sortie. Pour le jardinier, c’est le moment de se remettre au boulot. Et, du boulot, il y en a dans le potager. Le temps est aux semis et aux plantations des légumes, mais aussi d’appliquer les gestes préventifs pour se protéger contre les attaques de nuisibles. La vigilance est aussi de mise puisque les 11, 12 et 13 avec les Saint-Pancrace, Saint-Mamet et Saint-Servais sont synonymes de Saints de glace et donc de vents glaciaux.

Que semer et que planter dans le potager en mai ?

En mai, le temps des semis bat son plein. Si le mois précédent, vous aviez semé des poireaux, des oignons, des tomates ou des concombres en godets, vous pouvez les repiquer en pleine terre. De même pour les piments et les poivrons. Vous pouvez en profiter pour semer également directement en terre les courges, les potirons et autres cucurbitacées, les salades, les navets, les carottes et surtout les légumes du soleil. En effet, mai est la saison idéale pour commencer les cultures d’aubergines, de tomates, de courgettes et de ces produits qui régaleront nos papilles pendant la saison estivale. Un conseil, pour éviter la surproduction, échelonnez vos semis tous les quinze jours.

Et côté verger ?

Ce mois-ci, vous pouvez planter les fraisiers, les figuiers et les melons qui vous régaleront cet été. Il faudra penser également à éclaircir les pommiers et les poiriers, mais aussi à les tailler. Vous pouvez en profiter pour faire une mise en beauté à vos abricotiers et à vos pêchers. Les fraises, étant de véritables aimants à oiseaux, vous pouvez les protéger avec un voile de protection. N’oubliez pas de pailler autour des jeunes plants pour les mettre à l’abri des attaques de nuisibles, mais aussi leur protéger contre les variations de températures.

Quels sont les autres travaux du jardinier ?

La nature ayant repris ses droits, tout pousse dans le jardin et le potager, y compris les adventices. Il est donc important de désherber de manière régulière, à l’aide d’un sarcloir, autour des jeunes pousses. Vous pouvez apporter un coup de boost à votre terre en l’arrosant avec des purins dilués ou en déposant de l’engrais. Le mois de mai est, par ailleurs, le mois idéal pour composter les résidus de tontes et les déchets organiques du jardin. Ce compost servira à nourrir vos futures plantations. Le retour des beaux jours marque aussi le retour des nuisibles, des limaces et autres parasites. Il est important de traiter ces cultures contre les pucerons, l’oïdium ou encore la rouille. On pense donc à répandre des répulsifs naturels autour des jeunes plants ! 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info