Quand la police aide une enfant de 10 ans à résoudre un problème de maths (et se trompe)

Rania Hoballah
Publié le 21 février 2017 à 11h52
Quand la police aide une enfant de 10 ans à résoudre un problème de maths (et se trompe)

Source : Karen Zukowski/SUPERSTOCK/SIPA

SYMPA –N'arrivant pas à résoudre un problème mathématique, Lena Draper, une élève de CM2, n'a pas hésité à demander de l'aide à la police de Marion, en Ohio. Un gentil officier a immédiatement répondu à la jeune fille.

Qui a dit que les flics américains n'étaient pas sympas ? Pas Lena Draper, en tous cas. N'arrivant pas à résoudre un problème mathématique, cette jeune élève de CM2 a eu une drôle d'idée : demander à la police de l'aider à faire ses devoirs. La fillette de 10 ans a envoyé un message sur la page Facebook du commissariat de Marion, en Ohio. Et surprise : on lui a répondu.  

"J'ai besoin d'aide avec mes devoirs", a posté Lena. "D'accord, avec quoi ?", lui a rétorqué B.J. Gruber, l'officier qui gère la page Facebook. "Je ne comprends pas (8+29) x 15”, a expliqué Lena. "Est-ce qu'on doit d'abord calculer les premiers chiffres entre parenthèse, et ça ferait 37 x 15 ?". 

La jeune fille a ensuite posé une colle : "Et si j'ai (90+27) + (29+15) x 2. Quelle calcul doit-je faire en premier ?". "Prends le résultat de la première parenthèse, puis celui de la deuxième et multiplie la somme  par deux", a expliqué l'officier de police. "Vas de gauche à droite, calculant les chiffres entre parenthèse d'abord". 

Touchée par cet échange entre sa fille et B.J. Gruber, Molly Draper, la maman de Lena, a posté des captures d'écran de leur échange sur sa page Facebook. C'est alors que des Internautes ont pointé du doigt les erreurs commises par le policier : il fallait en réalité uniquement multiplier le résultat de la deuxième parenthèse par deux. Gentil mais raté !

J'espère que c'est ma bonne intention qui comptera puisque visiblement moi je ne sais pas compter !

B.J. Gruber

"J'étais heureuse mais pas surprise qu'ils répondent aussi vite", a expliqué Molly Draper à CBS. "Ils sont formidables dans la communication avec la communauté". Pas rancunier, l'officier de police espère quant à lui que les Internautes lui pardonneront sa faute et lui donneront une bonne note pour avoir aidé une fillette en difficulté. 

"J'espère que c'est ma bonne intention qui comptera puisque visiblement moi je ne sais pas compter !", a déclaré avec humour le policier qui, le lendemain de leur échange, est allé rejoindre Lena à l'école pour lui offrir un t shirt avec son autographe. Une façon de se souvenir de cette jolie histoire rapidement devenue virale. 


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info