Selon l’ADEME, sept millions de foyers français se chauffent au bois soit un quart de la population.
Stocker les bûches à l’intérieur n’a rien d’une bonne idée, car certains insectes comme les termites s’attaquent au bois.
À l’extérieur, il faut prendre ses précautions, parce qu'un taux d’humidité trop élevé entraîne une mauvaise combustion.

Pour des raisons économiques et écologiques, les Français apprécient le chauffage au bois. 24 % d’entre eux déclarent utiliser cette source d’énergie pour se chauffer, surtout en milieu rural (48 %), d’après un sondage ELABE réalisé en 2023 pour l’interprofession nationale France Bois Forêt. 

Ceux qui ont opté pour ce type de chauffage se retrouvent parfois avec un stock de bois sur les bras, notamment quand les températures remontent ou en cas de quantité commandée trop élevée. Afin de pouvoir utiliser les stères d’une année sur l’autre, la conservation doit être effectuée correctement. 

Attention à l’humidité des bûches !

Pour éviter la pollution, le bois doit être sec. Un taux d’humidité inférieur à 20 % reste de mise, révèle l’ADEME. Avant d’utiliser une bûche, faites-la sécher environ dix-huit mois et rentrez-la à la maison 48 heures avant de la jeter dans le poêle à bois ou la cheminée.  Un bois encore humide brûle et chauffe moins bien, et émet davantage de polluants. Vous avez donc tout intérêt à bien faire sécher vos stères pour optimiser l’usage de votre système de chauffage. 

Pour accélérer le séchage du bois, il doit également pouvoir respirer. Une bonne aération s’avère nécessaire, notamment pour se prémunir des moisissures. 

Où entreposer le bois en attendant le prochain hiver ?

Peut-être avez-vous dans l’idée de stocker le bois dans une cave, un garage ou un hangar ? Cela n’est pas conseillé car ces endroits se révèlent propices à la stagnation de l’air et de l’humidité. De préférence, on choisit un emplacement ensoleillé, bien ventilé et facilement accessible depuis la maison pour éviter les  allers et retours périlleux sous la pluie ou la neige. 

Vos stères seront en lieu sûr dans un cabanon ou un abri à bûches, en bois. Placez la structure contre un mur tout en laissant un espace. À défaut, la pose d’une bâche ou de tôles s’impose. Ne recouvrez pas la totalité des bûches mais seulement le dessus en créant un toit légèrement pentu afin de faciliter l’écoulement des eaux de pluie. 

On ne pose jamais le bois directement par terre mais sur des palettes afin de le protéger des intempéries et de l’humidification. Un peu à la manière d’un Tetris, l’empilement des bûches s’effectue de manière bien réfléchie. Superposez-les dans un sens puis dans l’autre de façon perpendiculaire. Cette méthode permet d’aérer les stocks tout en offrant une meilleure stabilité.


Emilie CARTIER pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info