En février, l’hiver est toujours bien présent et la nature continue de se reposer.
Toutefois, il est temps pour le jardinier de préparer son extérieur à l’arrivée prochaine des beaux jours.
On vous explique les tâches à effectuer dans son jardin au mois de février.

Ce n’est pas parce que le froid est durablement installé que le travail d’un bon jardinier s’arrête. Le mois de février est le moment idéal pour faire un grand nettoyage afin de préparer l’arrivée du printemps. On vous explique ce qu’il est possible de faire en attendant le retour des beaux jours.

Le grand nettoyage du jardin

On continue de prendre soin de son espace vert jusqu’à la fin de l’hiver. Comment ? En ramassant les feuilles mortes qui peuvent bloquer la lumière et asphyxier le sol. On n’hésite pas à gratter la surface de la terre pour lui permettre une bonne aération. On continue de pailler pour protéger les végétaux du froid, du vent et du gel. Février est également une bonne période pour désherber le jardin, car le sol est humide et la terre ameublie. On prend par ailleurs soin de ses outils et les nettoyants si cela n’a pas été fait auparavant. On les débarrasse de toute trace de terre et on les lave avec du savon noir et de l’eau. Évidemment, on les sèche de manière précautionneuse afin d’éviter la formation de rouille et enfin, on désinfecte les parties métalliques avec de l’alcool à brûler. Pourquoi ? Cela empêchera une éventuelle propagation des bactéries.

Prendre soin du gazon

Une belle pelouse digne d’un terrain de golf se prépare dès le mois de février. Là aussi, on s’efforce de retirer les feuilles mortes et on élimine la mousse morte afin de laisser le gazon respirer. Pour cela, on utilise un produit à base de sulfate de fer. On peut également commencer à préparer le sol pour les semis en aérant la terre à l’aide d’un scarificateur et d’un aérateur, à condition que le sol ne soit pas gelé. Si le temps est clément, on peut tondre la pelouse en s’assurant que l’herbe ne soit pas trop courte. On peut aussi apporter de l’engrais, afin de nourrir le sol et de stimuler la bonne croissance du gazon.

L’entretien des plantes d’ornement et des haies

On l’aura compris, en février, le travail du jardinier consiste surtout à bien entretenir son espace vert. On enlève donc les branches mortes et on taille les arbres à floraison estivale. En effet, il est tout à fait possible de rafraîchir les rosiers et les autres plantes vivaces. On peut commencer à planter les fleurs de printemps comme les pâquerettes ou les myosotis qui fleurissent d’avril à juin, mais aussi les haies persistantes comme le laurier ou le buis. En février, on en profite pour traiter ses plantes contre les insectes avec des produits naturels (comme du purin d’ortie) et traiter les arbres contre les mousses et le lichen. 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info