Pour bien choisir un parquet, il faut prendre en considération quatre critères.
Les types de parquets ne sont pas tous issus de la même essence de bois et diffèrent par leur forme et leur couleur.
En fonction du type de revêtement choisi, les prix varient de 15 à 125 euros le mètre carré.

Quel que soit son type, le parquet donne un effet élégant à vos pièces à vivre. De fait, nombreux sont les Français qui adoptent le parquet dans leur maison pour son aspect esthétique. Mais il faut savoir que le type de parquet à privilégier possède toute son importance en fonction des pièces de la maison. Pour bien choisir un parquet, il faut prendre en considération quatre critères : vos besoins en termes de dureté, de résistance à l’humidité, ainsi que le rendu visuel et sensoriel souhaité.

Quel type de parquet est le plus adapté pour la salle de bain ?

Les types de parquets ne sont pas tous issus de la même essence de bois et diffèrent par leur forme et couleur. Pour la salle de bain, par exemple, il est conseillé d'opter pour un parquet stratifié. Ce type de parquet est constitué de plastique ou de poudre synthétique et reproduit visuellement les aspects du bois.

Et ses avantages ne sont pas négligeables ! Il faut compter seulement entre 15 et 30 euros le mètre carré, il procure un confort phonique satisfaisant avec ses 7 mm à 11 mm d'épaisseur, sa couche de résine située en surface lui permet de résister aux chocs et surtout : il résiste bien à l’humidité. Néanmoins, le parquet stratifié est assez froid au toucher, il perd de la valeur avec le temps et, il est impossible à récupérer s’il est abîmé. 

Le plus élégant pour la pièce à vivre

Pour une pièce à vivre, comme le salon ou la salle à manger, tournez-vous plutôt vers le parquet massif. Ce type de revêtement de sol séduit notamment par son apparence naturelle, élégante et authentique. Le parquet massif le plus populaire en France est le chêne, mais d’autres types de bois sont de plus en plus utilisés comme le châtaignier, le bambou, l’ipé et le wengé. 

Côté avantages, le parquet massif offre une isolation thermique et acoustique supérieure, il est chaud au toucher, il a une longue durée de vie et il est facile à rénover si vous l’abîmez avec du vernissage et du ponçage. Pour autant, c’est le type de parquet le plus cher : comptez entre 60 et 125 euros le mètre carré. Par ailleurs, pour optimiser sa résistance à l'humidité, il faut penser à bien le traiter. 

Un revêtement facile à rénover pour la chambre

Enfin, pour votre chambre, optez pour un parquet contrecollé, également appelé "semi-massif". Il est composé d’une feuille de contrebalancement sur l’envers, d’un panneau de fibre de bois et d’un parement de bois noble d’une épaisseur de 2,5 mm minimum sur le dessus. Il est disponible dans un large choix d'essences de bois avec de nombreux coloris et finitions pour tous les styles. En termes de travaux, le parquet contrecollé sera plus simple à transporter et à installer qu'un parquet massif, ce qui réduira indéniablement le temps de pose. 

Son prix est très alléchant (entre 30 et 60 euros le mètre carré) et sa rénovation est facile en cas de pépin. Un simple ponçage permettra de rénover facilement ce type de revêtement de sol. Veillez toutefois à espacer les ponçages de dix ans, car il vous en coûtera 1 mm de bois à chaque ponçage. Du côté des inconvénients, sa performance phonique est un des points faibles. Il est aussi moins solide que le parquet massif et le rendu lorsque l’on marche dessus est moins agréable. 


Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info