Ces chiens qui ne supportent vraiment pas le froid !

par Coline GRASSET pour TF1 INFO
Publié le 27 novembre 2023 à 18h00, mis à jour le 24 janvier 2024 à 16h33

Source : JT 20h Semaine

Certaines races canines sont faites pour affronter les hivers polaires, comme le Husky, le Malamute d'Alaska ou le Samoyède.
D'autres, en revanche, ne sont pas du tout adaptées au froid.
Ces chiens peuvent alors vraiment souffrir des basses températures.

L'hiver, c'est le moment de s'emmitoufler dans nos vêtements thermiques, manteaux ou doudounes pour supporter le froid, mais qu'en est-il de nos compagnons à quatre pattes ? Voici les races les plus sensibles aux basses températures et des solutions pour les aider à passer un hiver confortable.

Le Chihuahua, le Xoloitzcuintle et le Podenko : des origines ensoleillées

Originaires du Mexique, un pays connu pour son fort taux d'ensoleillement et ses températures élevées, le Chihuahua et le Xoloitzcuintle (chien nu du Mexique) ne sont génétiquement pas prédisposés à supporter le froid. Ces chiens miniatures se satisfont au contraire d'une météo subtropicale grâce au pelage court et fin du premier et presque inexistant du second. Comme eux, le Podenko d'Ibiza n'est pas habitué au froid, les Baléares étant peu exposées à la neige.

En hiver, écourtez les promenades et équipez votre chien d'un manteau enveloppant et de bottines afin de le protéger du froid. Une litière pour chien sera également un bon compromis pour les mois les plus frais de l'année.

Le chien chinois à crête : une race nue qui craint le froid

Avec des poils uniquement sur la tête, les pattes et la queue, le chien chinois à crête est très sensible au froid. Lui aussi a besoin d'un manteau épais pour sortir faire ses promenades hivernales ! Son petit gabarit permet l'usage d'une litière afin de l'exposer le moins possible.

Cinq races de petits chiens sensibles au froid

Peu importe la longueur et l'épaisseur de leurs poils, les chiens de petite taille et les chiens miniatures sont toujours plus fragiles que les grands. Moins dotés en graisse protectrice, ils supportent mal le froid et la génétique des sélections répétées les a rendus moins résistants. Certains ont des poils très fins et d'autres n'ont pas de sous-poil protecteur. Parmi eux, citons le Yorkshire, le Teckel, le Caniche Toy, le Rat Terrier et le Pinscher Nain. 

Un manteau s'impose pour de courtes promenades, sans essayer de multiplier les couches, car cela entraverait les mouvements de leur petit gabarit. 

Les lévriers : pourquoi supportent-ils si peu le froid ?

Avec leur silhouette très élancée, tout en muscles et presque dépourvue de graisse, leur pelage ras et lisse sans sous-poil, les lévriers n'ont aucune protection corporelle contre le froid. Toutes les races de lévriers sont sensibles aux basses températures, du Greyhound au Whippet. Toutefois, on peut les habiller d'épais manteaux sans gêner leurs mouvements grâce à leur hauteur qui fait défaut aux chiens courts sur pattes.

Le Dalmatien et le Boxer : deux chiens à protéger du froid

Le Boxer est un grand frileux qui aime se blottir dans les couvertures une large partie de l'année. Sans sous-poil protecteur, il supporte mal le froid et l'humidité.

De son côté, le Dalmatien n'a qu'un court pelage. S'il adore courir dans la neige, il n'en est pas moins sensible que les autres races de notre liste. 

Un manteau pour chien sera de mise à chaque promenade.


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info