Le lapin de compagnie est un animal à la santé fragile.
Très sensible aux intoxications alimentaires, il a besoin d'une nourriture adaptée.
Certains aliments sont très toxiques pour lui.

Herbivore, le lapin se nourrit essentiellement de foin, de végétaux tendres (herbe, fleurs…), de légumes et de granulés lorsqu'il est domestiqué. C'est aussi un animal curieux et gourmand qui apprécie de goûter de nouvelles saveurs. Si on peut lui donner de la nourriture humaine, il faut veiller à éviter l'intoxication parfois mortelle que peuvent provoquer certains aliments. 

Le sucre et ses dérivés : pourquoi sont-ils dangereux pour le lapin ?

Les enfants sont tentés de partager leur goûter avec leur petit compagnon à quatre pattes. Pourtant, les sucreries sont vraiment toxiques pour lui, car elles dérèglent sa flore intestinale et favorisent le développement des infections. Ainsi, les biscuits, gâteaux, bonbons et autres confiseries sont à bannir absolument, sans exception. Ne pensez pas non plus à contempler votre lapin grignoter un bel épi de maïs ! Sa teneur en glucides est aussi trop élevée. 

Le chocolat, un aliment toxique pour votre animal

Le chocolat est l'ennemi de tous nos animaux de compagnie, lapin compris. En effet, le cacao contient de la théobromine, très toxique pour leur santé fragile, sans parler des sucres ajoutés dans le chocolat industriel (et des produits laitiers contenus dans le chocolat au lait).

Les produits à base de lait, indigestes pour le lapin

Les produits laitiers sont dangereux pour les lapins sous toutes leurs formes : lait, yaourt, fromage, crème, beurre… Ils peuvent provoquer des troubles digestifs et altérer leur système osseux par excès de calcium.

Les aliments à base de blé : pourquoi il ne faut pas en donner à un lapin ?

Tous les aliments fabriqués à partir du blé sont à bannir de la gamelle de votre lapin, car il ne les digère pas correctement. On évite donc le pain frais ou sec, les biscottes, les céréales, les pâtes…

La pomme de terre et la patate douce, dangereuses pour la santé du lapin

La pomme de terre contient trop d'amidon pour être digeste (le riz aussi). L'ingestion pourrait causer des troubles digestifs graves, tout comme celle de la patate douce qui, elle, est également bien trop sucrée.

Trois fruits toxiques pour le lapin

Le lapin adore la pomme, l'abricot et la poire. On peut lui en donner régulièrement de petits morceaux, mais toujours en faible quantité afin de limiter l'apport en sucre et en enlevant soigneusement le noyau ou les pépins. En règle générale, on évite les fruits trop mûrs qui pourraient déclencher des diarrhées et la déshydratation de votre animal de compagnie. 

En revanche, l'avocat, la banane et la rhubarbe sont absolument à proscrire, car ils contiennent des toxines dangereuses (persine…) ou sont trop sucrés.

Les légumes interdits aux lapins

Carotte, céleri, radis, courgette et salade peuvent être donnés au lapin qui en raffole, tout comme l'orge, le persil, la ciboulette et le basilic. On peut aussi lui donner des feuilles de navet sans le bulbe.

Mais les poireaux, les oignons et l'ail sont à bannir parce qu'ils altèrent le sang du lapin en réduisant le nombre de globules rouges, avec une anémie à la clé. C'est aussi le cas des champignons. Les pois et les fèves peuvent entraîner des problèmes hépatiques et rénaux tandis que les choux causent des troubles digestifs (ballonnements…). 

Pourquoi empêcher le lapin de grignoter certaines plantes vertes ?

Enfin, certaines plantes du jardin ou d'intérieur sont particulièrement toxiques pour le lapin : laurier, coquelicot, fougère, jacinthe, jonquille, iris, lys, muguet, primevère, tulipe, physalis, rhododendron, bardane, belladone, houx, buis, lupin, lierre, sureau, sapin, peuplier…

Redoublez de vigilance si votre rongeur se promène en liberté dans le jardin et placez vos plantes d'intérieur hors de sa portée ! 


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info