Le chat s'est rapproché de l'Homme depuis au moins 11 000 ans et s'est laissé apprivoiser au fil des millénaires.
Bien qu'il ait conservé son instinct de chasseur, le chat domestique est dépendant de ses maîtres pour se nourrir.
Naturellement carnivore, le félin peut devenir un fin gourmet, mais certains aliments sont dangereux pour lui.

Vous aimeriez diversifier les repas de votre matou en pensant qu'il va finir par se lasser de ses croquettes ? Vous avez raison, mais il vaut mieux varier les goûts de sa marque favorite que lui faire adopter une alimentation humaine, pleine d'ingrédients toxiques pour son organisme. Même une bouchée chapardée durant un instant d'inattention peut s'avérer néfaste.

Les aliments d'origine végétale dangereux pour le chat

En haut de la liste, les oignons, les poireaux et l'ail contiennent des composés soufrés, dont le thiosulfate, dangereux pour les systèmes digestif et sanguin de votre chat. Qu'ils soient crus, cuits ou confits, ils sont donc à bannir absolument. Au niveau du cœur, c'est l'avocat qui peut causer de sérieux dommages, en raison de la persine qu'il contient. De même, la faible teneur en atropine des tomates, pommes de terre, piments et aubergines suffit à créer des troubles cardiaques chez l'animal. L'acide oxalique du sarrasin, de l'oseille, de la rhubarbe ou encore des épinards est aussi dangereux pour ses reins et son système digestif, selon le Centre Anti-Poison Animal.

Comme chez le chien, le chocolat (le cacao en général) est strictement interdit. En effet, même une faible dose de théobromine est néfaste pour le chat. Moins toxiques, le chou et les légumineuses (lentilles, fèves…) sont néanmoins difficiles à digérer, avec des ballonnements, voire des diarrhées.  Enfin, les fruits sont à éviter dans leur ensemble. En revanche, les petits pois, carottes, courgettes et patates douces bien cuits sont tolérés et apportent les fibres indispensables au transit et à la bonne santé de l'animal. 

Quels sont les aliments d'origine animale à ne pas donner au chat ?

Contrairement aux idées reçues, donner du lait, de la crème ou du yaourt à votre chat est une mauvaise idée. En effet, les félins ne digèrent pas les produits laitiers issus de la vache et certains sont même intolérants au lactose, avec d'importants problèmes digestifs à la clé. 

Comme chez les humains, la consommation de viande blanche crue ou pas assez cuite est dangereuse. Les viandes de porc et de volaille peuvent contenir des bactéries nocives telles que la salmonelle. De plus, le porc cru risque de provoquer la maladie d'Aujecsky (ou "pseudo-rage") qui cause des troubles neurologiques et peut entraîner la mort du chat, d'après le vétérinaire spécialiste Laurent Cauzinille. Vous pouvez donner ces viandes à votre compagnon à quatre pattes, à condition de bien les faire cuire avant.

Du côté des poissons, on évite aussi les aliments crus, car ils contiennent une enzyme qui détruit la vitamine B essentielle au bon fonctionnement de l'organisme. Les poissons fumés (saumon, truite…), marinés ou en boîte (thon…) sont aussi trop salés et trop gras pour être bien supportés par le chat, sans parler du mercure présent dans les poissons de haute mer. 

Même s'il réclame, ne craquez pas, c'est mauvais pour lui ! 


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info