Racisme : 91% des personnes noires se disent discriminées en France, selon une enquête

par C.Q
Publié le 15 février 2023 à 16h17

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) a publié son deuxième baromètre.
Dans ce sondage, 9 personnes noires sur 10 disent être victimes de racisme au quotidien.

En 2007, 56% des répondants disaient se sentir victimes de discriminations. Aujourd'hui, ils sont 91% à répondre par l'affirmative à la question "diriez-vous que dans votre vie de tous les jours, vous personnellement, vous êtes victime de discrimination raciale ?" parce qu'ils sont noirs ou métisses. Un sentiment de racisme quotidien qui a explosé en France en 16 ans, selon le deuxième baromètre du Conseil représentatif des associations noires (Cran) publié ce 15 février et réalisé avec Ipsos.

Dévoilés par France Info et Le Parisien, ses résultats ont été présentés ce mercredi à l'Assemblée nationale et seront rendus publics dans un second temps. Dans le détail, sur "un échantillon de 807 personnes représentatif de la population française noire ou métisse d’ascendance noire âgée de 18 ans et plus", 9 personnes noires interrogées sur 10 répondent donc avoir la sensation de subir des discriminations raciales dans leur vie quotidienne : 25% d'entre elles considèrent même que cela arrive "souvent", 44% "de temps en temps" et 22% "rarement". 

Ces faits de discrimination peuvent survenir partout, mais c'est dans l'espace public qu'ils sont les plus prégnants. À la question "où rencontrez-vous le plus souvent ces discriminations liées à votre couleur de peau", 41% des répondants affirment que cela arrive dans la rue ou les transports en commun, 31% dans leur profession, 21% dans des magasins et 14% en milieu scolaire. 

Et ce sentiment de racisme au quotidien peut avoir des conséquences réelles, comme des difficultés d'être embauché à un poste, de décrocher un logement, voire d'être contrôlé plus régulièrement par la police. Concrètement, 49% des personnes noires interrogées disent avoir été contrôlées au moins à une reprise par la police au cours des 12 derniers mois. Plus du double que l'ensemble des Français (23%). 

Mais cette étude "ne se contente pas d'interroger le racisme à l'égard des Noirs", souligne le Cran au Parisien, puisqu'elle pointe l'existence d'autres discriminations subies dans la société, liées au genre, au milieu sociale, à l'âge ou encore à l'orientation sexuelle. 64% des Français assurent avoir été victimes d'au moins une de ces discriminations.


C.Q

Tout
TF1 Info