Récupérer sa voiture à la fourrière coûte désormais un peu plus cher

Publié le 2 mars 2024 à 17h05

Source : JT 20h WE

Les tarifs des frais de fourrière pour les voitures particulières ont connu leur première augmentation en quatre ans ce vendredi 1ᵉʳ mars.
Les frais d’enlèvement seront désormais les mêmes dans toutes les villes de France, alors qu’ils étaient jusque-là plus élevés à Lyon, Marseille et Toulouse.
Les tarifs parisiens, plus élevés que dans le reste de l’Hexagone, restent les mêmes.

Attention à cette ligne jaune à laquelle vous n’aviez peut-être pas prêté attention avant de vous garer. Car pour sortir son véhicule de la fourrière, il vous en coûtera désormais un peu plus. Un arrêté publié au Journal officiel le 20 février et entré en vigueur le 1ᵉʳ mars revoit à la hausse les tarifs pratiqués depuis quatre ans. La nouveauté ? Le montant du chèque sera le même pour l’enlèvement des voitures particulières dans toute la France, sauf Paris, pour atteindre 127,65 euros. 

+5%

Une différence s’appliquait auparavant à Lyon, Marseille et Toulouse, "dont la population est supérieure à 400 000 habitants, dans lesquelles sont enlevés annuellement plus de 15.000 véhicules, dont la longueur de voirie publique excède 500 kilomètres et dont le nombre de places de stationnement, gratuites ou payantes, est supérieur à 15.000", précise le texte de loi. L’enlèvement d’un véhicule par la fourrière y était jusqu’ici de 126 euros. Il était de 121,27 euros dans les autres communes de l’Hexagone. La garde journalière grimpe à 6,75 euros pour ces dernières, contre 6,42 en 2020. Elle reste de 10 euros dans les grandes villes citées plus haut. 

C’est à Paris que les automobilistes payent le plus cher leur stationnement gênant. Les tarifs n’ont pas changé, mais restent plus élevés qu’ailleurs. Comptez 150 euros pour un enlèvement et 29 euros pour la garde journalière. De quoi inciter à vérifier trois fois que le véhicule est garé au bon endroit. 

En cas de mise en fourrière, Il vaut mieux se présenter dans les trois jours suivants l’enlèvement avec l’attestation d’assurance du véhicule et le permis de conduire en cours de validité pour éviter que la voiture ne soit considérée comme abandonnée, vendu ou même détruit. Si vous récupérez votre véhicule le jour-même, vous devrez payer pour l'enlèvement et la garde journalière, soit 137,65 euros à Lyon, Marseille et Toulouse, 179 euros dans la capitale et 134,40 partout ailleurs.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info