"Une tendance de fond' : les baptêmes catholiques bondissent chez les adolescents et les adultes

par M.G avec AFP
Publié le 27 mars 2024 à 17h57

Source : Sujet TF1 Info

Les baptêmes chez les adolescents et chez les adultes sont en forte augmentation en 2024, révèle mercredi une enquête de la Conférence des évêques de France.
La hausse est particulièrement marquée chez les 18-25 ans.

Un phénomène parti pour durer ? La Conférence des évêques de France a publié mercredi son enquête annuelle sur les "catéchumènes", c'est-à-dire les postulants au baptême le jour de Pâques après s'être "engagés dans le chemin d’initiation à la vie chrétienne appelé catéchuménat". Il en ressort que le nombre de personnes se préparant à recevoir ce sacrement de l'Église catholique est en nette augmentation : au total, 7135 adultes (+31% par rapport à 2023) vont être baptisés durant le weekend pascal, cette année. 

"On confirme réellement la hausse de l'an dernier, qui était de 28%", a expliqué lors d'une conférence de presse Catherine Chevalier, directrice du service national pour la catéchèse et le catéchuménat de la Conférence des évêques de France (CEF). Il ne s'agit pas d'un "effet rebond" ou d'un "rattrapage" après le Covid-19 "mais d'une tendance de fond", assure-t-elle.

Un engouement marqué chez les 18-25 ans

Si toutes les tranches d'âge progressent, la hausse est surtout marquée chez les 18-25 ans qui représentent désormais 36% (contre 34% en 2023) des nouveaux baptisés. Chez les adolescents entre 11 et 17 ans, 5025 baptêmes sont programmés dans 68 diocèses, soit une hausse "de 50% en moyenne" par rapport à l'année précédente. Ces chiffres illustrent une "véritable soif spirituelle chez les jeunes", assure l'Église, qui s'appuie aussi sur l'exemple récent des Journées mondiales de la jeunesse (45.000 jeunes Français y ont assisté). "Les jeunes abordent la question de la foi de façon plus décomplexée que les générations précédentes", ajoute Catherine Chevalier, qui évoque "un besoin de fraternité, de tisser des relations".  

Par ailleurs, "la tendance observée l’an dernier dans les territoires ruraux se confirme, avec 29% des catéchumènes adultes vivant en zone rurale. En 2024, les trois provinces ecclésiastiques enregistrant les plus fortes hausses (+50%) sont Besançon, Dijon et Clermont, des provinces majoritairement rurales", note le rapport. À noter également qu'un quart des nouveaux venus sont étudiants et que 62% d'entre eux sont des femmes. Quant à leur origine, la CEF observe chez les adultes une hausse "significative" des baptisés issus de familles "sans religion", soit un quart du total.  

L'Église catholique baptise chaque année 65.000 bébés (avant un an) et au total 220.000 personnes.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info