L'Espagne dit stop aux jouets genrés dans les publicités

Y.R.
Publié le 27 avril 2022 à 19h00
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les fabricants de jouets espagnols ne vont plus promouvoir les stéréotypes de genre dans les publicités.
Les caractérisations de genre ou de sexe et les associations de couleurs vont être stoppées.
En France, une charte existe aussi pour une meilleure représentation de la mixité.

Fini les poupées roses pour les filles et les voitures bleues pour les garçons. Les fabricants de jouets espagnols se sont engagés, mercredi 27 avril, à ne plus diffuser de publicités véhiculant des stéréotypes sexistes. Ce "code d'autorégulation" - qui entrera en vigueur le 1er décembre, juste avant la période magique de Noël - vise à "éviter les préjugés et rôles de genre et la représentation sexualisée des petites filles", s'est félicité dans un communiqué le ministère espagnol de la Consommation. 

Cet accord, faisant suite à la "grève" symbolique des jouets, organisée en décembre dernier, a été ratifié entre le gouvernement, l'Association espagnole des fabricants de jouets et Autocontrol, une organisation indépendante chargée de l'autorégulation du secteur publicitaire, et "interdira la caractérisation des petites filles avec des connotations sexuelles". 

Une initiative similaire en France

L'objectif de ce texte est aussi "d'éviter l'association exclusive des jouets qui reproduisent des rôles, comme ceux du soin, du travail domestique et de la beauté pour elles, et de l'action, de l'activité physique et de la technologie pour les petits garçons", est-il précisé. Ainsi, "les jouets ne seront pas présentés avec l'indication expresse ou tacite qu'ils sont destinés à un sexe ou un autre, et ne feront pas d'associations de couleurs (comme le rose pour les filles et le bleu pour les garçons)".

Lire aussi

Plusieurs pays européens, dont la France, ont déjà pris des initiatives similaires. En 2019, une charte a été signée par les pouvoirs publics, les industriels, les distributeurs de jouets et des associations pour promouvoir la mixité des jouets

Annoté depuis deux ans, ce protocole semble plutôt bien respecté avec plusieurs avancées notables, telles que "la segmentation produit organisée par catégorie de jouet ou par âge et non par genre", "la suppression des mentions genrées dans les descriptions produits et libellés produits" ou encore "l'utilisation de visuels majoritairement mixtes et de couleur neutre".


Y.R.

Tout
TF1 Info