Cas de botulisme à Bordeaux : un mort et sept malades en réanimation

par T.G.
Publié le 13 septembre 2023 à 8h16, mis à jour le 14 septembre 2023 à 10h23

Source : JT 13h Semaine

Plusieurs personnes ont été hospitalisées à Bordeaux pour des cas probables de botulisme.
Il s'agit d'une maladie neurologique rare, mais potentiellement mortelle.
Un patient est décédé mardi soir, selon la Direction générale de la Santé.

Une première victime du botulisme à Bordeaux. Un patient est mort en raison de cette grave maladie alimentaire, a annoncé mardi soir la Direction générale de la santé (DGS). Ils auraient tous fréquentés le même restaurant. "La survenue d’autres cas, dans les prochains jours, en lien avec cet établissement n’est pas exclue", a mis en garde la DGS.

Selon l'autorité de santé, huit personnes sont, au total, hospitalisées. "Tous les cas ont fréquenté le même établissement à Bordeaux entre le lundi 4 et le dimanche 10 septembre 2023 et tous les cas ont consommé des sardines en bocal réalisées par le restaurateur (fabrication artisanale)", précise la DGS, ajoutant qu'il s'agit du "restaurant TCHIN TCHIN WINE BAR, bar très prisé de la clientèle anglo-saxonne."

"Je suis dévasté pour ces clients s'il s’avère qu'ils sont tombés malades chez moi"

"Je reconnais que j'avais un lot de sardines stérilisées et qu'à l'ouverture, j'ai dû en jeter certaines qui avaient une forte odeur. D'autres paraissaient saines et ont été servies aux clients", a déclaré le gérant du restaurant au journal Sud Ouest, qui avait révélé l'information. "Je suis dévasté pour ces clients s'il s’avère qu'ils sont tombés malades chez moi", a-t-il ajouté.

"Leur état peut potentiellement persister pendant plusieurs semaines", au cours desquelles "de multiples complications" peuvent survenir, selon Benjamin Clouzeau, médecin réanimateur au CHU Pellegrin, interrogé par l'AFP . "C'est exceptionnel. En France nous avons entre 20 et 30 cas par an. Là, nous en avons eu neuf, puisqu'une personne est repartie à l'étranger dans l'intervalle", a-t-il ajouté.

Le botulisme est une affection neurologique grave provoquée par une toxine très puissante, produite par la bactérie Clostridium botulinum, a résumé sur son site l'Institut Pasteur. Cette dernière se développe notamment dans les aliments mal conservés, et la maladie se manifeste généralement à l'issue d’une intoxication alimentaire, mais le botulisme par blessure est aussi un risque, tout comme le botulisme infantile lié à l'ingestion de spores. L'incubation varie de quelques heures à quelques jours, en fonction du mode de contamination, précise encore l'institut.

Le traitement du botulisme est essentiellement symptomatique et requiert, dans les formes sévères, des soins respiratoires intensifs avec ventilation assistée.


T.G.

Tout
TF1 Info