Élection présidentielle 2022

Santé : près des deux tiers des Français sont inquiets pour l'hôpital public

La rédaction de TF1info
Publié le 3 février 2022 à 11h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La situation de l'hôpital public est jugée inquiétante par la majorité des Français, selon un sondage mené par Ipsos-Sopra Steria.
Les personnes interrogées gardent cependant un avis positif sur le "système de santé" en général.

Depuis deux ans, ce qu'il se passe au sein de l'hôpital est beaucoup plus scruté par les Français, et ceux-ci sont plutôt inquiets. En effet, selon un sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria, 65% des sondés jugent "mauvaise" la situation de l'hôpital public aujourd'hui en France. 18% la trouvent même "très mauvaise".

Les Français restent attachés à leur système de santé

Une vision de l'hôpital qui peut sembler contradictoire avec celle que les Français ont du "système de santé" en général. Interrogées sur les "qualité des soins, accès aux soins, niveaux de remboursements", les sondés déclarent pour 56% d'entre eux que la situation du système de santé est "bonne" et 12% la considèrent même "très bonne". Un bon résultat qui serait lié à l'"attachement des Français" pour ce système, selon Pierre Latrille, auteur de l'étude pour Ipsos.

Il explique à Franceinfo que ces deux visions, qui peuvent paraître contradictoires, se comprennent à travers les deux ans de pandémie qui ont accru la perception des Français vis-à-vis de l'hôpital public. Les sondés ont d'ailleurs été questionnés sur "les priorités pour l'augmentation du budget de la santé". 60% des personnes veulent favoriser le recrutement du personnel soignant, 49% souhaitent une meilleure rémunération des soignants et 39% demandent davantage de lits dans les hôpitaux.

Lire aussi

Malgré la crise sanitaire et ce sujet de préoccupations de la part des Français, le thème de la santé est pourtant très peu présent parmi les sujets de débats des candidats à la présidentielle. C'est pourquoi les sondés n'ont pas témoigné d'un sentiment de confiance unanime concernant un candidat par rapport à un autre, à 66 jours du premier tour.

Méthodologie : étude réalisée selon la méthode des quotas à partir d'un questionnaire en ligne. 989 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, ont été interrogées, le 28 janvier 2022. Pour cette étude, Ipsos-Sopra Steria affiche un intervalle de confiance de 95%.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info