Sécurité routière : la mortalité repart à la hausse en septembre

par M.L (avec AFP)
Publié le 16 octobre 2023 à 15h30

Source : JT 13h Semaine

Le mois dernier, 292 personnes ont été tuées dans des accidents de la route, un bilan en augmentation de 9% par rapport à septembre 2022, a annoncé la Sécurité routière.
Le chiffre rompt avec neuf mois consécutifs de baisse.
La mortalité diminue malgré tout sur l'année écoulée, mais le nombre d'accidents se rapprochent du "rythme" avant-Covid.

Après neuf mois consécutifs de baisse, la mortalité repart à la hausse sur les routes. Un total de 292 personnes sont mortes en France métropolitaine en septembre 2023, un bilan en augmentation de 9% par rapport au même mois de l'année précédente (267 tués), a annoncé lundi la Sécurité routière. 

Cette hausse concerne surtout les automobilistes : "on note en particulier une augmentation de 20% du nombre de tués automobilistes, une stabilité du nombre de tués en deux-roues motorisés et en vélos", a détaillé l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) dans un communiqué. Par ailleurs, la mortalité a augmenté principalement "sur les routes hors agglomération"

"Rythme proche de celui avant pandémie, voire supérieur"

Au total, le nombre d'accidents corporels de la sécurité routière enregistrés par les forces de l'ordre s'est établi à 4896 en septembre 2023, soit 5% de plus qu'en septembre 2023. Le nombre de blessés graves est lui aussi en hausse de 10%, passant à 1585 en septembre 2023, a précisé l'ONISR. "La hausse du nombre de blessés graves en septembre concerne principalement les usagers de deux-roues motorisés", a relevé l'observatoire public.

Sur l'ensemble des trois derniers mois, le nombre de tués reste toutefois en baisse de 3% et est stable pour le nombre de blessés graves, souligne l'ONISR. Sur les 12 derniers mois écoulés, la mortalité chute de 6% par rapport aux 12 mois précédents, et de 5% par rapport à 2019. 

Pour autant, l'observatoire public estime que "les déplacements et l'accidentalité ont retrouvé un rythme proche de celui avant pandémie, voire supérieur". Si la mortalité pour les automobilistes, les usagers de deux-roues motorisées et les piétons est en baisse sur les 12 derniers mois par rapport à l'avant-Covid, ce n'est pas le cas de tous les modes de déplacement. Le nombre de tués à vélo a par exemple baissé fortement sur les 12 derniers mois (-19%) mais reste supérieur (+5%) à celui enregistré en 2019. Concernant les nouveaux engins de déplacement personnel motorisés (EDPm), comme les trottinettes électriques, le nombre d'accidents mortels a bondi, avec 40 décès depuis un an, soit 14% de plus que lors des précédents 12 derniers mois.

Quant aux routes des Outre-mer, le bilan s'élève en septembre à 15 personnes tuées (-25% par rapport à septembre 2022) et 335 blessés (-5%). "La diminution du nombre de tués enregistrés par les forces de l'ordre ce mois de septembre 2023 correspond également à la tendance observée ces trois derniers mois", note l'ONISR.


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info