Et si la maison du père Noël en plein pôle Nord était à vendre...

Capucine Moulas
Publié le 8 décembre 2016 à 15h31
Et si la maison du père Noël en plein pôle Nord était à vendre...

Source : zillow.com/santas-house/

L'essentiel

IMMOBILIER – Un site de petites annonces immobilières a estimé le prix de la maison du père Noël. Le vieil homme en rouge vivrait dans une chaumière perdue au fin fond du pôle Nord à 610.000 euros, entourée de dix hectares de terrain. Suivez le guide.

Un "paradis pour les amateurs de jouets", clame la petite annonce. Si la maison du père Noël et son domaine fiché au cœur du pôle Nord étaient à vendre, il n’y aurait probablement pas de meilleure définition. Le site de petites annonces Zillow a estimé cette bâtisse de 230 mètres carré au sol entourée de dix hectares de terrain à 656.957 dollars, soit 610.458 euros. Le père Noël est un propriétaire chanceux.

Plus chère qu’une maison dans la Creuse

Car si une telle maison (et nous ne parlons même pas du jardin) vaudrait 1,8 million d’euros à Paris, elle est toutefois plus coûteuse qu’une villa à taille équivalente dans la Creuse, qui représente quelque 201.000 euros. Pourquoi donc cette demeure perdue au fin fond du pôle Nord serait-elle si chère ? (Doit-on souligner que les premiers commerces sont à des centaines de kilomètres de là, et faut-il ajouter encore qu’il est peu commode de ramener ses courses à dos de renne ?)

C’est que malgré son goût douteux et prononcé pour les carreaux écossais, le père Noël (cette ordure) a un beau brin de maison. Construit en 1822, le logement comptant tout de même trois chambres et deux salles de bain aurait été rénové en 2013, précise le site. Le petit plus : une vue imprenable sur les montagnes - nous ne relèverons pas le fait que cette zone du globe est en réalité faite de banquise flottante, sans terre pour la supporter.

Ateliers à jouets, écurie pour les rennes et parking à traineau

"Au-delà de la rivière et dans les bois, vous trouverez une fabrique de jouets à la pointe de la technologie, comptant des postes de travail pour 50 minuscules artisans [comprendre les elfes, ndlr]", promet l’offre spéculée. Bien sûr, il faut ajouter "un garage, avec de l’espace pour le traineau tout-terrain du père Noël et des écuries qui accueillent huit rennes domestiques, plus une stalle pour leur compère au nez rouge". 

Si vous vous voyez déjà dans les bottes du père Noël, ne vous emballez pas trop. Cette maison n’est, pour des raisons évidentes, pas disponible sur le marché. À deux semaines de Noël, il y a même fort à parier qu’elle tourne à plein régime en ce moment même. Autre hypothèse : cette maison n’existe tout simplement pas, comme son présumé propriétaire. Mais cette version manque un peu de magie.

À Amatrice, le père Noël troque son traîneau contre un parachuteSource : Sujet JT LCI
JT Perso