Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Siphonnage d'essence : les conseils pour éviter d'en être victime

La rédaction de TF1info
Publié le 9 mars 2022 à 16h26
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Alors qu'un plein peut désormais facilement dépasser les 100 euros, les siphonnages de réservoirs sont en forte hausse.
La Police nationale du Bas-Rhin avertit les automobilistes de ce risque de plus en plus pesant.
Quelques semaines auparavant, la gendarmerie du Rhône avait délivré sur Facebook des conseils pour éviter d'en être victime.

Avec la flambée du prix du carburant, le contenu des réservoirs attire les convoitises. Depuis quelques semaines, les vols par siphonnage se multiplient. Et ce à tel point que ce mercredi, la Police nationale du Bas-Rhin a lancé un avertissement sur le réseau social Twitter et invite "vivement" les automobilistes à équiper leur véhicule "d'un bouchon fermant à clé ou/et d'un système antivol de carburant pour barrer la route aux 'siphonneurs'", ces individus "porteurs de bidon".

L'intégralité d'un réservoir peut être vidé par un malfrat en quelques minutes, à l'aide d'une pompe électrique. Récemment, une demi-douzaine d'habitants d'Épône, dans les Yvelines, ont vu les réservoirs de leurs véhicules siphonnés. 

"L'an dernier, il y avait environ un vol par mois. Ces derniers temps, on est sur un par semaine", explique Jacques Portal, dirigeant d'une société de transport aveyronnaise, dans le reportage en tête d'article. 

Le "dispositif anti-siphonnage" et la crépine perforée, ces outils qui permettent de réduire les risques

En un an, le litre de gazole a augmenté de plus de 30 centimes, selon les données gouvernementales. Quel que soit le type de carburant, les prix dépassent ainsi quasi-systématiquement les 2 euros le litre.

En novembre, alors que les prix à la pompe avaient déjà commencé leur hausse, les gendarmes du Rhône conseillaient sur Facebook aux automobilistes d'éviter de faire le plein la veille d'un week-end ou d'un jour férié, pendant lesquels la voiture est potentiellement moins utilisée, et de "fermer à clé le bouchon du réservoir (et pourquoi pas s'armer d'un cadenas en supplément)". Ils suggéraient aussi l'achat d'un dispositif d'anti-siphonnage, "qui se connecte à l'alarme du véhicule et envoie un message au propriétaire en cas de siphonnage" et d'une crépine perforée, qui "empêche l'introduction d'un tuyau dans le réservoir".

Lire aussi

Des réflexes simples, comme le fait de se garer de sorte que le cache du réservoir se trouve côté circulation, pour le rendre visible de tous, ou choisir un stationnement éclairé et si possible équipé de vidéo-protection, peuvent également éviter d'être victime d'un siphonnage.

En cas de siphonnage constaté, les gendarmes insistent sur le fait qu'il ne faut rien toucher et rien nettoyer avant d'appeler le 17.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info