CONSEILS - La fin de l'obligation du port du masque à l'extérieur a débuté ce jeudi. Il n'en demeure pas moins nécessaire dans certaines situations, notamment les lieux bondés. Comment faire pour l'enlever puis le remettre sans craintes ? Voici quelques conseils.

Sous le menton, accroché à son bras ou glissé dans sa poche : depuis l'arrivée des beaux jours et le retrait progressif de l'épidémie, le masque a été porté avec un certain relâchement. Il le sera encore moins à partir de ce jeudi, le Premier ministre Jean Castex ayant donné son feu vert pour pouvoir enfin exposer son visage au soleil. Seulement voilà : le masque reste obligatoire dans certaines circonstances comme les regroupements, les lieux bondés ou les stades. Un va-et-vient qu'il va falloir pratiquer avec prudence…

Manipuler son masque avec précaution

Pour enlever un masque, les règles n'ont pas varié depuis l'arrivée du virus. Il faut toujours se laver les mains, avant et après. Il convient également de le retirer par les attaches, sans toucher l'avant potentiellement contaminé. Plus délicat, quand on l'a sur le visage, il faut réprimer le réflexe de le toucher ou de le remettre en place, sous peine de devoir se relaver les mains, théoriquement à chaque fois.

Se munir d'une pochette pour le ranger

Arriver au restaurant avec son masque, l'enlever le temps de diner puis le remettre ? C'est possible. A condition de respecter quelques règles d'hygiène. Ne pas le poser sur une surface douteuse mais plutôt sur une feuille de sopalin ou sur une serviette en papier. Ou de le caler dans votre sac, toujours entre deux serviettes. Autre suggestion : le ranger dans un sac en plastique pour éviter de contaminer ses affaires personnelles. 

Ne pas le porter n'importe comment

Même si ces pratiques se sont généralisées, il ne faut pas le laisser pendre à son cou comme un foulard, ou le monter sur son front, au risque de le contaminer. Ni, évidemment, le partager avec quelqu'un d'autre. Concernant le poignet ou le coude, un tel rangement reste envisageable… à condition que la zone soit irréprochable niveau hygiène. Et que le masque ne s’abîme pas, ce qui réduirait son efficacité. Pour rappel, la durée d'utilisation d'un masque chirurgical est en général de quelques heures (quatre en France), en fonction du modèle. Mais il est recommandé de le jeter dès qu'il est mouillé ou endommagé. Ou après sa première utilisation, comme son nom l'indique.


TG

Tout
TF1 Info