Simone Veil au Panthéon

Stèle de Simone Veil vandalisée : "La France ne reculera pas" devant l'antisémitisme, prévient Emmanuel Macron

La rédaction de LCI (avec AFP)
Publié le 14 août 2021 à 19h25
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

VANDALISME - Une stèle érigée en l'honneur de Simone Veil dans les Côtes-d'Armor a une nouvelle fois été dégradée ce samedi 14 août. Un acte de vandalisme condamné par Emmanuel Macron, qui affirme que "jamais nous ne tolérerons que s’installe l’antisémitisme".

Une série d'actes de vandalisme, qui ne s'arrête pas. À Perros-Guirec, dans les Côtes-d'Armor, une stèle érigée en l'honneur de Simone Veil a été une nouvelle fois dégradée ce samedi 14 août, a fait savoir le préfet Thierry Mosimann. Selon le communiqué transmis par la préfecture, l'acte aurait été commis après 8h ce matin, "d'après les dernières informations disponibles". La nature des dégradations commises n'est pas encore indiquée. 

Le chef de l'État a réagi à cette annonce ce samedi 14 août en fin de journée sur Twitter. "Jamais nous ne tolérerons que s’installe l’antisémitisme, écrit Emmanuel Macron. Pour Simone Veil dont la stèle a été profanée, à tous, je veux le répéter : la France ne reculera pas."

Lire aussi

Autre réaction, celle de Thierry Mosimann qui "tient à condamner avec la plus grande fermeté la nouvelle dégradation de la stèle en hommage à Simone Veil à Perros-Guirec", indique un communiqué. "Les moyens de la gendarmerie sont pleinement mobilisés afin de retrouver le ou les coupables", ajoute le préfet, appelant toute personne susceptible d'avoir des informations à prendre contact avec la gendarmerie.

Selon France 3 Régions, c’est la quatrième fois en deux semaines que cette stèle est vandalisée. La première dégradation a été constatée la nuit du 1er au 2 août, suivie par des actes de vandalisme constatés dans les nuits du 8 au 9 et du 10 au 11 août. Lors de la dernière dégradation en date, la préfecture avait déjà lancé un appel à témoin après avoir découvert que la stèle avait été "recouverte de tags avec des croix gammées". La pierre avait ensuite été nettoyée. 

Installée sur le parvis de l'Hôtel de ville, renommé "Parvis Simone-Veil", cette stèle en granit a été inaugurée en novembre 2017, selon les médias locaux.

Simone Veil, née en 1927 et décédée en 2017, a notamment laissé en 1975 son nom à la loi légalisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Académicienne, elle a aussi été a notamment été présidente du Parlement européen entre 1979 et 1982. Survivante d'une déportation à Auschwitz, elle a été présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah de 2001 à 2007. Elle a fait son entrée au Panthéon en 2018.


La rédaction de LCI (avec AFP)

Tout
TF1 Info