Surendettement, mensonges, isolement... les addictions aux paris sportifs inquiètent en France

par Axel MENDY
Publié le 22 octobre 2022 à 14h54
JT Perso

Source : JT 20h WE

Santé publique France tire la sonnette d'alarme concernant les paris sportifs et les problèmes d'addictions qu'ils peuvent engendrer.
Selon l'agence gouvernementale, ils pourraient devenir un problème majeur face à l'essor fulgurant de ce marché.

Des paris qui peuvent vous coûter très cher. L'addiction au jeu inquiète les autorités françaises. Si le phénomène n'est pas nouveau, il menace de devenir un problème majeur alors que le secteur est en plein essor. Pour faire face aux risques d'addiction et d'endettement que peuvent engendrer les paris sportifs, l'agence gouvernementale Santé publique France (SPF) vient de lancer une campagne de prévention et de sensibilisation destinée au grand public.

Sous le nom "Parier, c’est pas rien", l'opération propose, entre autres, un centre d'écoute via la plateforme joueurs-info-service. Un service qui doit permettre d'atteindre une population de plus en plus active : en 2021, 4,5 millions de comptes sur les sites de paris sportifs ont été créés et le chiffre d'affaires de ce marché a presque doublé. 72% des joueurs concernés par ces pratiques sont âgés entre 18 et 35 ans. Ils sont décrits par SPF comme étant " issus de milieux modestes et sont plus fréquemment chômeurs". Le pari sportif représente la deuxième pratique de jeu la plus courante en France, après les jeux de loterie.

Des comportements à risque

"Sur 100 parieurs sportifs, une quinzaine risque de basculer dans une pratique problématique", précise l'agence dans un communiqué, en se basant sur une enquête menée en 2019. Santé publique France pointe également du doigt les liens entre les troubles mentaux et la consommation pathologique du jeu. "Les troubles anxieux seraient près de quatre fois plus fréquents parmi les joueurs pathologiques", détaille-t-elle. 

"La possibilité de développer des troubles de l’humeur serait multiplié par 4,4 et celui d’épisode maniaque par 8,8 parmi ces derniers", précise l'enquête. Une étude menée en 2010 mettait déjà en évidence la proximité entre le pari sportif à l'excès et la consommation, elle aussi abusive, de tabac, alcool et cannabis.  

La crainte d'un engouement au pari lié à la Coupe du Monde

La date de lancement de la campagne n'est pas anodine : il se fait quelques semaines avant le coup d'envoi de la Coupe du monde de football au Qatar. Les événements sportifs sont l'occasion de campagnes publicitaires accrues par les plateformes de jeu et les retombées financières sont importantes. Rien que pour l'Euro 2021, 434 millions d’euros avaient été mis en jeu par des citoyens. En cinq ans, les sommes déboursées par les joueurs ont été multipliées par 2,8.

Lire aussi

Si vous, ou bien un proche, êtes en proie à des pratiques de jeux excessives, vous pouvez joindre Joueurs Info Service au 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé). Une ligne accessible sept jours sur sept, de 8 heures à 2 heures du matin, de façon anonyme. Le site joueurs-info-service.fr est également à votre disposition pour répondre à vos questions et vous orienter vers des centres de soin.


Axel MENDY

Tout
TF1 Info