FO-Santé a déposé, mercredi 4 janvier, un "préavis de grève illimitée" du personnel hospitalier, à compter du mardi 10 janvier.
Le syndicat dénonce la "situation extrêmement dégradée" du système de santé et "l'inaction" de l'exécutif.

Un mois de janvier chaud dans le secteur de la santé. Après les médecins libéraux, au tour du personnel hospitalier d'entrer en grève. FO-Santé a appelé, mercredi 4 janvier, à la "grève illimitée" à partir du 10 janvier, dénonçant la "situation extrêmement dégradée" du secteur et "l'inaction" du gouvernement. Contre "les conditions de travail inacceptables" et "la mise en danger de nombre de patients et d'agents hospitaliers épuisés", le deuxième syndicat de la fonction publique hospitalière indique dans un communiqué avoir déposé un "préavis de grève illimitée" qui "prendra effet à compter du mardi 10 janvier à minuit".

Pourtant signataire du "Ségur de la santé" en 2020, qui prévoyait un plan d'aide à l'investissement dans le secteur médico-social, le syndicat - conforté par sa deuxième place aux élections de décembre - réclame "un changement radical de politique de santé" et blâme "l'inertie du gouvernement" qui "n'a fait qu'accélérer les fermetures de lits et de services".

En remède aux "services d'urgences débordés", au "manque de médecins récurrent" ou à la "grande souffrance" de la psychiatrie - parmi d'autres griefs -, il revendique "200.000 recrutements dans les secteurs sanitaire, social et médico-social".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info