Sexisme, racisme et homophobie dans les médias : "Les journalistes ont un impact sur l’imaginaire collectif"

Anaïs Condomines
Publié le 20 décembre 2017 à 16h19, mis à jour le 20 décembre 2017 à 16h27
Sexisme, racisme et homophobie dans les médias : "Les journalistes ont un impact sur l’imaginaire collectif"

Source : Science & Société Photo Library / Getty Images

MEDIAS - L’association des journalistes LGBT (AJL) publie ce mercredi 20 décembre une étude à partir de cinq talk-shows, mettant à jour plusieurs séquences jugées sexistes, racistes ou homophobes. L’occasion d’échanger sur la responsabilité des journalistes avec Alice Coffin, porte-parole de l’AJL, journaliste et militante.

Il n’y a pas que TPMP dans la vie. C’est un peut ce qu’a voulu démontrer l’association des journalistes LGBT (l’AJL), ce mercredi 20 décembre, en rendant publique une étude à partir de cinq talk-shows français, sur une durée d’un mois. Ensemble, ils ont mis à jour pas moins de 55 séquences qu’ils jugent problématiques, à cause d’un contenu raciste, sexiste ou LGBTophobe. Interview avec la porte-parole de l’association, journaliste et militante, Alice Coffin.

A l'école de journalisme (...) on ne m’a jamais parlé du pouvoir des journalistes : ce pouvoir qu’ils ont de donner la parole à qui ils veulent.

Cyril Hanouna revient sur la polémique homophobe dans TPMPSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi

Anaïs Condomines

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info