Trop de normes en France ? Christophe Beaugrand déniche les règles les plus ubuesques en vigueur

par Sabine BOUCHOUL | Chronique Bonjour ! La Matinale TF1 : Christophe BEAUGRAND
Publié le 23 janvier 2024 à 11h59, mis à jour le 23 janvier 2024 à 12h06

Source : Bonjour !

Les agriculteurs ne sont pas les seuls à voir leurs vies régies par des centaines de normes.
On croule littéralement sous les normes dans l'Hexagone.
Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Christophe Beaugrand s'est penché sur les normes insolites en vigueur en France.

La France est l’un des pays qui votent le plus de lois par an. C’est aussi un pays qui croule sous les normes. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui poussent les agriculteurs français à manifester leur colère. Christophe Beaugrand s’est penché sur les normes plus ou moins insolites qui existent en France.

La France, championne des « normes » ?

Le chroniqueur de Bonjour ! La Matinale TF1 nous révèle qu’il y aurait environ 318 000 articles législatifs ou réglementaires en vigueur en France. Ils régissent notre vie quotidienne, notre travail, notre économie… Le Code de la construction, par exemple, est un recueil de 2 600 pages dans lequel on trouve la réglementation sur les toilettes. Ainsi, on ne peut pas construire des WC de moins de 2 m² dans les nouvelles habitations. La loi interdit également de planter un arbre à deux mètres de la clôture du terrain d’un voisin.

Des normes parfois ubuesques…

Parmi les règles et normes en vigueur, il y a aussi des normes, parfois ubuesques. Parmi les plus insolites, on retrouve : la courbure de la banane qui ne doit pas être "anormale", les plats chauds sur un marché ne doivent être chauffés en dessous de 63°, une orange n’a pas le droit de présenter une couleur verte sur plus d’un cinquième de son écorce ou encore le clignotant d’une voiture doit clignoter entre 60 et 120 fois par minute. Encore plus insolite : une règle européenne oblige depuis 2013 les poissonniers à faire apparaître les noms scientifiques (souvent latins) des poissons sur les étiquettes. En cas de manquement à cette règle, le commerçant peut être verbalisé et risque une amende de 100 à 1500 euros. Bien sûr, il existe des normes positives, notamment en matière d’environnement ou pour l’isolation des logements.

Quand les normes ont provoqué la colère de… Georges Pompidou

"Arrêtez d’emmerder les Français ! Il y a trop de lois dans ce pays, on en crève". La formule est célèbre, elle est signée par Georges Pompidou, alors Premier ministre. C’était en 1966 et déjà, la France croulait sous les lois, décret et normes en tout genre, si bien que lorsqu’on lui tend une dizaine de décrets à signer, il laisse éclater sa colère. Un coup de gueule qui n’a pas servi à grand-chose puisque depuis 1966, la France a multiplié par trois les réglementations. Les hommes politiques d’aujourd’hui, sont aussi excédés par cet excès. Emmanuel Macron avait d’ailleurs promis une simplification. Un député de l’Essonne, Robin Reda a, d'ailleurs, signé un rapport pour simplifier les démarches administratives. Baptisé "sobriété administrative", il n’a pas été suivi d’effets. 


Sabine BOUCHOUL | Chronique Bonjour ! La Matinale TF1 : Christophe BEAUGRAND

Tout
TF1 Info