Un lycée public interdit aux élèves de venir en jogging en classe

Mathilde Belin
Publié le 10 octobre 2016 à 23h58, mis à jour le 11 octobre 2016 à 11h35
Un lycée public interdit aux élèves de venir en jogging en classe

Source : AFP

L'essentiel

LOOK – Les élèves du lycée public Condorcet à Limay, dans les Yvelines, sont désormais interdits de venir vêtus d'un jogging dans l'enceinte de l'établissement, sous peine de passer le mercredi après-midi en heures de colle.

Fini le survêt'. Le lycée public Condorcet de Limay (Yvelines) a banni les joggings dans l’enceinte de l’établissement depuis la rentrée. Le règlement intérieur, signé par les parents d’élèves et les enseignants, stipule que "le port du jogging est interdit", rapporte Le Parisien ce lundi. Et à défaut de respecter cette nouvelle règle, les élèves seront punis d’une après-midi de retenue le mercredi. "Une copine s'est présentée en jogging alors qu'elle avait cours de sport le matin, elle a été collée", a témoigné une élève de seconde vendredi dernier au Parisien. Le lycée Condorcet a également banni casquettes et autres couvre-chefs. 

Ces nouvelles règles sont loin de faire l’unanimité auprès des élèves. "Je ne suis pas d'accord avec ça. On doit pouvoir s'habiller comme on veut à l'école tant qu'on n'exagère pas", explique Benjamin, un lycéen. Une mère de famille, dont la fille a été sanctionnée pour être venue en jogging, a adressé un courrier au proviseur et au recteur pour dénoncer ce règlement. "Mon enfant continuera à s'habiller à sa guise, sous réserve que sa tenue soit correcte et décente et sans aucun signe ostentatoire religieux", écrit cette mère dans sa lettre. La direction académique a été saisie du dossier. 

La tenue des élèves n'est pas totalement libre

Le lycée public de Limay n’est pas le premier à avoir proscrit certains vêtements. Casquettes, jupes ou shorts trop courts, débardeurs… Plusieurs établissements scolaires français ont déjà banni certains textiles des salles de classe et des cours de récréation. Reste que rien ne semble justifier la mesure prise par le lycée Condorcet : la direction du lycée n’a pas souhaité commenter et l’Education nationale n’a pas été en mesure d’expliquer les raisons de cette mesure.  

Dans les textes, la tenue des élèves du secondaire n’est pas totalement libre. Une loi interdit aux collégiens et lycéens de porter des signes ostentatoires d’appartenance religieuse, complétée par une circulaire qui interdit de se dissimuler le visage. Sans compter que la plupart des règlements intérieurs des établissements du secondaire exigent une "tenue correcte et décente". Sauf que la notion de "tenue correcte" n’est pas la même pour tous. 

VIDEO. L'uniforme à l'école, pour ou contre ? 

L'uniforme à l'école, pour ou contre ?Source : Le Petit JT
JT Perso