Uniforme à l'école : 87 établissements "ont donné leur accord" pour l'expérimentation

par M.D.
Publié le 18 février 2024 à 15h27

Source : JT 20h Semaine

La ministre de l’Éducation nationale, Nicole Belloubet, a défendu dimanche l'expérimentation du port de l'uniforme à l'école.
Selon elle, 87 établissements scolaires ont à ce stade donné leur accord pour participer à l'expérimentation.

Malgré de multiples refus, le quota devrait bientôt être atteint. Le gouvernement s’est fixé comme objectif de tester le port de l'uniforme à l’école dans une centaine d'établissements, en vue de son éventuelle généralisation en 2026. "Au moment où nous parlons, il y a 87 établissements (...) qui ont donné leur accord", a annoncé la nouvelle ministre de l'Éducation nationale, Nicole Belloubet, ce dimanche 18 février sur BFMTV. 

"Évaluation objective"

L'ex-ministre de la Justice, qui a exercé les fonctions de rectrice dans les années 2000, avait jugé dans une publication en 2016 que "la restauration de l'autorité ou le port de la blouse" étaient des "fariboles"

Épinglée par la presse, Nicole Belloubet a nuancé son propos lundi dernier lors d'un déplacement dans un collège de Reims : "Je pense que si c'est un moyen d'aider nos élèves, si c'est un moyen d'éviter des discriminations, il faut tout tenter. Une expérimentation est en cours, elle sera évaluée."

L’idée n’est pas d’abolir les différences, mais plutôt de créer l’unité
La ministre de l'Éducation nationale, Nicole Belloubet

"L’idée n’est pas d’abolir les différences, mais plutôt de créer l’unité, de créer un sentiment d’appartenance, d’essayer de travailler sur cette notion d’égalité", a estimé Nicole Belloubet ce dimanche, ajoutant que des "évaluateurs indépendants" étaient en cours de recrutement afin que l’expérimentation puisse donner lieu à une "évaluation objective".

 Depuis son annonce à l'automne, la mesure tarde à se mettre en place. Initialement fixée au 15 février, la date butoir a été repoussée à juin, faute de candidats. 


M.D.

Tout
TF1 Info