Vitesse, clignotant, distance de sécurité... Les nouvelles habitudes des Français sur la route

par B.L. avec AFP
Publié le 20 juin 2023 à 7h42, mis à jour le 20 juin 2023 à 9h25

Source : JT 20h Semaine

Le groupe autoroutier Sanef a mené une étude sur l'un de ses tronçons, dans l'Eure.
Jamais les vitesses moyennes observées n'avaient été aussi importantes, indiquent les auteurs.
En revanche, les distances de sécurité sont de plus en plus respectées... au moins en semaine.

Des progrès, mais peut mieux faire. Selon une étude du groupe Sanef, qui gère environ 1.800 kilomètres d'autoroutes en France, les conducteurs roulent toujours trop vite sur les axes autoroutiers de l'Hexagone. Bon point à noter, néanmoins, les usagers de ces voies limitées à 130 km/h, les distances de sécurité sont mieux respectées. 

Pour arriver à ce constat, Sanef a filmé le trafic fin mars 2023 sur un tronçon ordinaire, trois voies en rase campagne de l'autoroute A13 (Eure), reliant Caen à Paris. "La vitesse reste à son niveau le plus élevé depuis la création de l’Observatoire Sanef des comportements sur autoroute", en 2012, soulignent les auteurs de l'étude. 

En effet, d'après l'étude, plus de quatre automobilistes sur 10 (42%) roulent au-dessus de la vitesse autorisée de 130 km/h, contre 38% en 2018. La vitesse moyenne, elle, est de 128 km/h. Sur la voie de gauche, permettant les dépassements, la vitesse moyenne est de 137 km/h pour les voitures, soit 7 km/h de plus que le maximum autorisé. La barre des 150 km/h est même dépassée chez 3% des conducteurs observés, toutes voies confondues. La nuit, en semaine, ce sont même 51% des conducteurs qui roulent au-dessus de 130 km/h.

A contrario, les distances de sécurité s'améliorent quant à elles. Si 22% des véhicules roulent encore trop près du véhicule qui les précède, bien moins qu'en 2022. Cette année-là, cette pratique était estimée à 29%. Ces distances de sécurité sont plus rares le week-end, avec 26% des automobilistes qui ne laissent pas deux secondes entre leur véhicule et celui qui les précède. Pour rappel, à 130 km/h, il vous faudra au moins 93 mètres pour vous arrêter.

Le clignotant en option

Un comportement reste constant. Plus d’un véhicule sur trois circule sur la voie du milieu alors que celle de droite est libre, même quand il peut se rabattre en toute sécurité, selon l'Observatoire. Le week-end, plus d’un conducteur sur deux reste sur la voie du milieu. Enfin, le clignotant reste souvent en option : 28% des conducteurs ne signalent pas quand ils dépassent, et 39% quand ils se rabattent.

Ces mauvaises pratiques concernent aussi les poids lourds, qui ont été étudiés sur une portion de l'autoroute A1. Un sur quatre (25,5%) ne respecte pas la distance réglementaire des 50 mètres. Pire, 4,3% des poids lourds viennent mordre sur la bande d’arrêt d'urgence, mettant en danger les automobilistes en panne, les dépanneurs et agents autoroutiers en intervention.

L'année 2022 a été marquée par une forte hausse de la mortalité sur autoroute, avec 166 accidents mortels recensés, contre 119 en 2021 et 140 en 2019, selon le dernier bilan de la Sécurité routière. Sur l'ensemble des routes françaises, le bilan est resté stable par rapport à 2019 avec 3.260 morts sur l'année.


B.L. avec AFP

Tout
TF1 Info