Covid-19 : que sait-on du vaccin pédiatrique Pfizer ?

Publié le 5 décembre 2021 à 13h21, mis à jour le 13 décembre 2021 à 11h01

Source : TF1 Info

ENFANTS - La vaccination des 5-11 ans contre le Covid-19 sera au programme du Conseil de défense sanitaire lundi tandis que la livraison de doses en France est prévue pour s'échelonner à compter de mi-décembre. Que disent les premières données disponibles ?

L'ouverture de la vaccination à tous les enfants sera-t-elle actée ce lundi à l'issue du nouveau conseil de défense sanitaire ? La question figure en tout cas à l'ordre du jour, selon un document du ministère de la Santé présenté vendredi aux représentants des hôpitaux, cliniques et soignants libéraux.

"Le calendrier précis de la vaccination des 5-11 ans sera précisé à l'issue du Conseil du 6 décembre", peut-on en effet y lire et "les doses de vaccins pédiatriques Pfizer seront livrées" aux pharmacies hospitalières dès le 13 décembre, puis "en ville" à partir de "fin décembre" aux "professionnels de santé habilités". Pour rappel, c'est à ce jour, le seul vaccin qui a reçu l'approbation de l'agence européenne du médicament pour un "usage chez les enfants de 5 à 11 ans". Que nous apprennent les premières données disponibles ?

Même vaccin que les adultes "à dose diminuée"

"Les données des essais cliniques ont montré qu'avec une dose réduite d'un tiers de quantité d'ARN, on peut bien protéger les enfants et apparemment ça se passe bien", a indiqué lundi dernier sur LCI le Président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale anti Covid-19, Alain Fischer, insistant sur le fait qu'il s'agit du même vaccin que pour adultes "mais à dose diminuée". "10 microgrammes de Pfizer au lieu de 30 pour être très précis", a-t-il détaillé. 

A ce titre, la couleur des bouchons des flacons destinés aux jeunes enfants, orange comme la bordure d'étiquette, permet de les distinguer de ceux contenant une dose plus élevée, pour rappel aux bouchons violets.

En matière d'efficacité,  selon ces mêmes données, à partir d'une semaine après la deuxième injection de cette dose réduite, le vaccin Pfizer-BioNTech était efficace à environ 90.7 % pour protéger les enfants de 5 à 11 ans.

21 jours d'intervalle entre les injections

Notons que ce dosage adapté est déjà ce qui se pratique dans les pays ayant autorisé ce vaccin pour cette même tranche d'âge, à commencer par Israël, les États-Unis, ou plus récemment le Canada. "Dans le cas des enfants de 5 à 11 ans, Santé Canada a autorisé une série de deux doses du vaccin pédiatrique de Pfizer, qui consiste en une formulation distincte

conçue précisément pour la population pédiatrique, à plus faible dose que le régime de deux doses autorisé pour les personnes de 12 ans et plus" peut-on lire sur le site officiel du gouvernement de l’Ontario

Quant au calendrier de dosage, il prévoit un intervalle de 21 jours entre les deux injections, toujours selon les données tirées d'essais cliniques. 

S'agissant d'éventuels effets indésirables, les inquiétudes ont jusque-là en partie été balayées par les résultats préliminaires de l'essai clinique mené par Pfizer, qui montrent l'absence d'effets secondaires lourds et ne révèlent que des effets mineurs s'échelonnant habituellement de quelques heures à quelques jours après la vaccination. Reste à savoir désormais si les données de pharmacovigilance recueillies à partir de la vaccination des enfants à grande échelle dans les pays l'ayant déjà autorisée confirmera également l'absence d'effets secondaires plus rares.


Audrey LE GUELLEC

Tout
TF1 Info