Covid-19 : le défi de la vaccination

Vous avez 65 ans ou plus, pas de dose de rappel au 15 décembre, que devez-vous faire ?

Audrey LE GUELLEC
Publié le 15 décembre 2021 à 6h15
FRANCK FIFE / AFP

FRANCK FIFE / AFP

Source : FRANCK FIFE / AFP

EN PRATIQUE - Ce 15 décembre signe la date butoir pour cette catégorie de Français appelée à recevoir une troisième injection sous peine de voir son pass sanitaire désactivé. Comment procéder si, pour une raison ou une autre, on se trouve hors délai ?

Si plus de 14 millions et demi de troisièmes doses ont déjà été administrées en France, la Direction générale de la santé estime à 400.000 le nombre de personnes âgées d'au moins 65 ans susceptibles de voir expirer leur pass sanitaire ce mercredi. "A partir du 15 décembre, le pass sanitaire est conditionné à la dose de rappel", a de nouveau insisté le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal,  à la veille de la date butoir sur Franceinfo. 

Mais à partir de quand est-on réellement hors délai ? Faute de troisième dose administrée dans les temps, faut-il se refaire intégralement vacciner ? Après le 15 décembre, quel sera le délai pour récupérer son pass sanitaire ? On fait le point sur ces questions pratiques.

A partir de quand est-on vraiment hors délai ?

"Les personnes de 65 ans et plus vaccinées avec des vaccins à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) devront avoir reçu leur dose de rappel (3e dose) sept mois après leur dernière injection (5 mois pour l’éligibilité plus deux mois pour le délai supplémentaire)", indique le site du service public. 

Autrement dit, la date du 15 décembre ne marque que le début d'entrée en vigueur du processus de désactivation du pass sanitaire pour les personnes n'ayant pas reçu leur injection de rappel dans un délai de sept mois maximum après la deuxième injection, l'échéance étant variable selon les situations. Pour connaître la date limite à laquelle recevoir cette dose de rappel sous peine de perdre son pass, il est possible de se référer à ce simulateur.

Hors délai, doit-on se refaire intégralement vacciner ?

Les données sur la troisième dose, décrite comme un "booster" d'immunité, "montrent un risque moindre d’infection, de forme sévère, d’hospitalisation et de décès dans le groupe ayant bénéficié d’un rappel", a rappelé la Haute Autorité de Santé dans son avis du 25 novembre, soulignant que la meilleure période pour la recevoir c’est entre 5 et 7 mois après la deuxième injection. 

En dehors de cette intervalle, les patients sont donc a priori moins bien protégés mais n'en demeurent pas moins vivement encouragés par les autorités à recevoir ce rappel. Passée la date du 15 décembre, les personnes n'ayant pas reçu leur troisième injection à temps n'auront d'ailleurs pas à repartir de zéro pour retrouver leur pass sanitaire, a eu l'occasion de rassurer le gouvernement ces dernières semaines. 

Après le 15 décembre, quel délai pour récupérer son pass sanitaire ?

Passé le 15 décembre, les retardataires verront ainsi leur pass sanitaire réactivé dans un délai de sept jours suivant l'injection de la troisième dose. Pour rappel, afin de permettre aux personnes de plus de 65 ans d'être vaccinées rapidement, le gouvernement a annoncé la possibilité de se rendre sans rendez-vous dans les centres de vaccination et d'être automatiquement prioritaire à recevoir son rappel.

Lire aussi

Enfin, dans le dernier cas de figure, où des patients se trouveraient "hors délai" à compter du 15 décembre parce qu'ils ne souhaiteraient pas recevoir cette troisième injection, reste à ces derniers l'option de présenter la preuve d'un test négatif de moins de 24h, qui donne également lieu à un pass sanitaire valide... pour 24H. 


Audrey LE GUELLEC

Tout
TF1 Info