Le 13H

VIDÉO - 14-Juillet : les temps forts du défilé en images

Maëlane Loaëc | Reportage TF1 : Florence Leenknegt, Julien Cressens et Marie-Laure Bonnemain
Publié le 14 juillet 2022 à 14h17
JT Perso

Source : TF1 Info

Le traditionnel défilé militaire du 14-Juillet s'est déroulé ce jeudi matin sur les Champs-Élysées, sur fond de retour de la guerre en Europe.
Parade aérienne, chants, innovations techniques et références à la guerre en Ukraine : retour sur les moments-clé de cet hommage aux armées.

Quelque 6.300 participants dont près de 5.000 à pied, 64 avions, un drone, 25 hélicoptères, 200 chevaux et 181 véhicules motorisés : le défilé de la fête nationale du 14-Juillet a ravi ce jeudi matin aux Champs-Élysées une foule de spectateurs, compacte tout le long du cortège. Une cérémonie empreinte cette année d'une saveur particulière, après l'éclatement du conflit en Ukraine en février dernier. 

Le chef de l'État Emmanuel Macron a passé en revue les troupes, sous un soleil radieux, avant d'assister depuis la tribune installée place de la Concorde au défilé des forces armées françaises, qui s'est achevé en musique avec une chanson spécialement composée pour l'occasion, intitulée "France". On rembobine les moments forts de la cérémonie en images, dans la vidéo du 13H de TF1 en tête d'article et les extraits ci-dessous.

Lire aussi

Honneur tout d'abord aux cornemuses pour ouvrir le défilé : le Bagad de Lann-Bihoué, un ensemble breton de la marine nationale qui célèbre cette année ses 70 ans, a joué son titre "Azerty". Vêtus d'une marinière, de vestes estampillées d'ancres rouges, les musiciens arboraient aussi leur iconique bonnet blanc surmonté d'un pompon rouge. Aux côtés de la Musique des équipages de la flotte, ils ont également interprété "Méditerranée", morceau du chanteur Tino Rossi.

14-Juillet : "Méditerranée" joué au défiléSource : TF1 Info
JT Perso

Emmanuel Macron s'est ensuite plié au traditionnel exercice de passage en revue des troupes à bord d'un véhicule militaire, aux côtés du général Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées. Dans une brume de chaleur, tous deux étaient escortés par un nuage galopant de cavaliers de la Garde République, au casque d'or et de plumes rouges. 

Dans le ciel bleu Azur, la parade aérienne a aussi fendu l'air, introduite par la Patrouille de France qui a survolé les Champs-Élysées, laissant dans son sillage un ruban tricolore dessiné par des traits de fumées bleu, blanc et rouge. Un passage à toute allure, à 550km/h, en formation "big nine", à l'aide de neuf appareils. 

VIDÉO - 14-Juillet : la Patrouille de France survole les Champs-ÉlyséesSource : Emission spéciale
JT Perso

Pour la première fois, le drone Reaper a été présenté au défilé : cet appareil massif de 20 mètres d'envergure est capable de voler 24 heures d'affilée, jusqu'à 15.000 m d'altitude. Démonstration faite de la modernité de l'armée, qui a également présenté au cours du défilé ses Griffons, véhicules à mitraillettes totalement opérationnels à l'intérieur de l'engin. Ou encore les camions Caesar, équipés d'un système d'artillerie, dont 18 sont aujourd'hui en action en Ukraine.

Drone Reaper défilé 14-JuilletSource : TF1 Info
JT Perso

Le partage de flammes a été le thème retenu cette année, dans un contexte international particulièrement éprouvant, avec une guerre sur le sol européen. Référence symbolique au soutien apporté à l'Ukraine, sous l'assaut des troupes russes depuis le 24 février, neuf nations étrangères de l'Est ont aussi défilé, toutes engagées en première ligne dans le conflit. "C'est un très beau spectacle en ces temps très particuliers. C'est important d'être là et de soutenir notre armée", lance l'un des spectateurs dans le reportage de TF1.

Puis le tableau final a été assuré par des sportifs, athlètes olympiques et militaires, réunis dans la solennité d'une "Marseillaise", portée par les 25 chanteurs des corps de l'armée. Enfin, c'est la chanteuse Candice Parise qui a signé la clôture de la cérémonie, un drapeau tricolore noué autour du bras, en interprétant plusieurs chansons dont une nouvelle "Marseillaise", mais aussi un titre composé spécialement pour la célébration, intitulé "France". L'artiste de 34 ans avait été révélée dans le télé-crochet "The Voice" sur TF1 en 2017, et avait même été finaliste aux sélections de l'Eurovision. 

14-Juillet : "La Marseillaise", par Candice PariseSource : TF1 Info
JT Perso

Les équipes de TF1 et LCI n'ont pas été en reste tout au long de cette matinée de fête nationale, puisque les journalistes ont fait vivre aux téléspectateurs plusieurs opérations aux côtés de différents commandos de l'armée française. La présentatrice du JT Anne-Claire Coudray a sauté tôt ce matin en parachute au-dessus de Paris, aux côtés des forces spéciales, pour atterrir au pied de la Tour Eiffel. Une technique discrète mais délicate, permettant d'"aller au-delà des lignes ennemies", selon la journaliste. 

Saut en parachute d'Anne-Claire CoudraySource : TF1 Info
JT Perso

À plusieurs centaines de kilomètres de là, dans les Landes, la journaliste de TF1-LCI Garance Pardigon s'est également pliée à l'exercice d'un saut en chute libre à Biscarosse, avec un commando de parachutistes de l'Armée de l'air. Une fois à terre, elle a pris part à une opération "Atlantique" aux côtés de l'animateur Denis Brogniart, qui a simulé la prise d'une base ennemie dans la forêt des Landes, se camouflant aux côtés du 13e régiment des dragons parachutistes.


Maëlane Loaëc | Reportage TF1 : Florence Leenknegt, Julien Cressens et Marie-Laure Bonnemain

Tout
TF1 Info