La Gironde ravagée par des incendies

24 heures en immersion avec les sentinelles du feu

TF1 | Reportage L. Merlier, A. Chomy, T. Rolnik
Publié le 24 juillet 2022 à 20h06, mis à jour le 25 juillet 2022 à 19h01
JT Perso

Source : JT 20h WE

Agriculteurs, mécaniciens, informaticiens... à Landiras, des habitants décident d'aider les pompiers.
Ils ont l'avantage de bien connaître leur foret et sont à l'affut de la moindre fumerolle.
L'une de nos équipes a passé 24H avec ces sentinelles du feu.

Le regard de Romain Cieutat, bénévole, est tourné vers la forêt. Mécanicien, il a mis entre parenthèse son travail pour traquer les reprises de feu. "Le but est de surveiller, de faire en sorte qu'il n'y ait pas de nouveaux départs de feu, de fumerolles", souligne-t-il. A l'arrière, c'est son binôme qui le guide. Avec les moyens du bord, il s'approvisionne en eau dans un lac de la région.

Tous veulent agir pour protéger ce qu'il reste de la forêt. Ces bénévoles se battent pour leur village, et ceux qui se trouvent aux alentours. A quelques kilomètres, ils s'attaquent aux fumerolles à l'aide de cet ancien camion. Encadrés par des membres de la Défense de la forêt contre les incendies, ils sont plus de 600 à arpenter les chemins. C'est le cas notamment de Jérémy Chollet, ancien pompier volontaire. Ils se relayent à plusieurs pour assurer la nuit, le matin, l'après-midi en permanence.

La surveillance ne s'arrête jamais. De jour comme de nuit, la vigilance est toujours de mise. Ce dimanche soir, Anne, agent immobilier et Victor, charpentier, font équipe. Après seulement quelques minutes de route, ils sont face à une reprise de feu. Pour en venir à bout, ils n'ont que des seaux et des pelles. Dans la nuit noire, ils doivent rester prudents car le sol est brûlant. Après six heures de ronde, une nouvelle équipe prendra le relais avec toujours le même espoir : gagner leur bataille contre l'incendie.


TF1 | Reportage L. Merlier, A. Chomy, T. Rolnik

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info