Le 13H

VIDÉO - 475 habitants, 12 naissances : l'étonnant baby-boom d'un village de la Sarthe en 2021

La rédaction de LCI | Reportage vidéo N. Hesse, N. Ressman
Publié le 17 décembre 2021 à 10h13
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - À Tresson, un petit village de la Sarthe, douze naissances ont eu lieu cette année. Un baby-boom exceptionnel qui réjouit tant les parents que les autres habitants.

Liselle fait la joie de ses parents, comme celle de toute la commune de Tresson, dans la Sarthe. Ce bébé de deux mois fait partie des douze nouvelles naissances enregistrées en 2021 dans ce village, qui compte 475 habitants selon les chiffres du dernier recensement. 

Gladys Deshayes, la mère de Liselle, a choisi cet endroit pour offrir un cadre agréable à ses enfants. "Je souhaitais revenir ici justement parce que je m'y sentais bien, explique-t-elle dans le reportage du JT de 13H de TF1 en tête de cet article. C’est le meilleur cadre de vie qu’on peut proposer à des enfants". 

À quelques pas, Laetitia et son conjoint habitent à Tresson depuis maintenant trois ans et travaillent à proximité. Ils ont également accueilli la naissance d’un bébé en octobre, Liam. Pour eux, ce "baby-boom" dans un si petit village est une énigme. "On ne se l’explique pas. Nous-mêmes, on se posait la même question. Comment on a fait pour se décider… du coup mystère, ça restera un mystère", plaisante Laëtitia Rozier. 

Car à Tresson, pas de source miraculeuse, ni de potion magique. L’école communale, elle, ne compte que quatre classes. En revanche, une vingtaine de familles est venue s’installée récemment, attirée par la vie à la campagne. "C’est moins cher ici, mais ce sont surtout des gens qui étaient déjà du coin ou qui ont de la famille dans le coin. On leur a dit, Tresson, c’est pas très, très cher, et c’est sympa", détaille Chantal Buin, la maire SE du village. 

Les habitants sont en tout cas très heureux de cette vague de naissances. "Moi je trouve que c’est très bien, pourvu que ça fasse vivre les petites communes", assure une passante. "Même pour les enfants, ça permet de pouvoir jouer entre eux, de voir d’autres enfants dans la rue", ajoute une autre habitante.

Dans l’un des rares commerces du bourg, Géraldine Vidal se réjouit également. Cette ancienne Parisienne gère le bar et l’épicerie de Tresson. "Ça me fait chaud au cœur parce qu’on se dit que l’avenir est tracé et que ça va durer et se perpétuer encore, on en fera peut-être treize l’année prochaine", lance-t-elle en plaisantant. Le défi est lancé. En attendant, pour accueillir les nouveaux enfants, la mairie va ouvrir une maison d’assistance maternelle et construire une aire de jeux.


La rédaction de LCI | Reportage vidéo N. Hesse, N. Ressman

Tout
TF1 Info