"7 ou 8 mètres de digue de galets partis en 2 heures" : après la tempête Pierrick, le littoral endommagé à Cayeux-sur-Mer

par La rédaction de TF1 Reportage - Sébastien Hembert, Thierry Chartier
Publié le 11 avril 2024 à 8h56

Source : JT 20h Semaine

Dans la Somme et le Pas-de-Calais, les dégâts sont impressionnants après le passage de la tempête Pierrick.
A à Cayeux-sur-Mer, des milliers de tonnes de galets ont été emportés et un kilomètre de planches a été endommagé.
Alors que l'eau a inondé le bord de mer, une route toute neuve s'est même affaissée.

Dans les Hauts-de-France, Cayeux-sur-Mer (Somme) est la ville du littoral la plus touchée par la tempête Pierrick qui a touché l'ouest et le nord de la France lundi et mardi. Un kilomètre de planches de la digue de la plage ont été endommagées, tandis que des milliers de tonnes de galets ont été emportés par la mer. 

"Je n'ai jamais vu ça en mois d'avril, ça fait vingt ans que je suis à la commune", explique dans le reportage en tête de cet article, un employé municipal. "Là il manque à peu près entre 7 et 8 mètres de galets de partis en deux heures", poursuit-il, précisant qu'"ils estiment à 55.000 tonnes de galets partis".

Alors que mercredi, la mer est devenue furie et que les vagues ont été transformées en rouleaux compresseurs, l'eau a inondé le bord de mer et une route pourtant toute neuve s'est affaissée. "Il faut tout refaire à zéro", déplore le maire, Jean-Paul Lecomte, le coût des réparations étant estimé à 20.000 euros.

Un peu plus loin, à Ault, un morceau de falaise s'est décroché à cause de la tempête. Sur tout le littoral nordiste et picard, les habitants ont été stupéfaits de la violence des éléments, comme à Wimereux, dans le Pas-de-Calais. Hier, la digue a beaucoup souffert, les chaises et les tables des terrasses ont été balayées comme des fétus de paille. 


La rédaction de TF1 Reportage - Sébastien Hembert, Thierry Chartier

Tout
TF1 Info