Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

VIDÉO - A bord d'un bus avec des migrants évacués de Calais : "ici, la vie était trop difficile"

Pierre Barett et Gilles Parrot, avec Claudie Merot
Publié le 24 octobre 2016 à 14h40, mis à jour le 24 octobre 2016 à 15h33
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

DÉPART - L'évacuation de la "Jungle" de Calais a débuté lundi matin dans le calme. A la mi-journée, 600 migrants avaient quitté la zone à bord de 15 cars direction les centres d'accueil et d'orientation. Une équipe de TF1 était à bord de l'un de ces bus et a recueilli le témoignage des passagers.

Un mélange de soulagement et de peur. Ils sont 49, des hommes en majorité Soudanais et quelques Afghans. Dans le bus qui file en direction de la Vienne, ils se disent "heureux". Certains saisissent un smartphone pour immortaliser l'instant, d'autres agitent la main pour dire adieu à ce qui a été leur refuge pendant plusieurs mois. "Je me sens très heureux, je suis tellement content de quitter la Jungle", explique l'un d'entre eux. "Ici, la vie dehors était trop difficile".

La paix et la tranquilité en ligne de mire

A 500 kilomètres de Calais, dans deux petites villes de la Vienne, les 49 passagers seront accueillis dans les centres dédiés. Et si certaines questions persistent comme les conditions d'accueil ou le climat, les migrants sont remplis d'espoir. "J'espère retrouver la paix, la tranquilité, je pense que mon avenir est ici en Europe". 


Pierre Barett et Gilles Parrot, avec Claudie Merot

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info