Accidents dans des fêtes foraines : les contrôles de sécurité sont-ils assez approfondis ?

par La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Jérôme Garro, Vincent Lamhaut
Publié le 23 avril 2024 à 10h45

Source : JT 20h Semaine

Un accident mortel s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche dans à manège à sensations de la fête foraine à Blois.
Ce drame ravive les nombreuses interrogations autour de la sécurité de ces attractions.

C'est le troisième accident mortel survenu dans une fête foraine ou un parc d'attraction, en France en deux ans. Trois jours après la mort d'une jeune femme éjectée d'un manège à sensations installé à Blois dans la nuit de samedi à dimanche, l'enquête tente toujours de préciser les circonstances du drame. Dans ce contexte, le manège est toujours sous scellés, étudié par les enquêteurs, la fête foraine est désormais fermée, tandis que des témoins sont entendus et une vidéo a été analysée lundi. 

D'après les premières investigations, la barrière de sécurité se serait brutalement levée, ce qui relance la question de l'entretien des attractions. En France, la loi impose des contrôles de sécurité, à raison d'une fois par an pour les manèges à sensation forte, et une fois tous les trois ans pour les manèges ordinaires, comme les autos tamponneuses.

De leurs côtés, les forains ont également l'obligation d'effectuer des contrôles de routine tous les jours. "Tous les ans, au mois de juillet, celui-ci est vérifié par un expert, il vient vérifier mes plateaux, mes soudures, mon hydraulique, mes boulons, c'est vraiment un check-up complet du manège, il y passe toute la journée, voire deux jours", illustre notamment Donovan Bolot, forain propriétaire du "New Dance", dans le reportage en tête de cet article. 


La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Jérôme Garro, Vincent Lamhaut

Tout
TF1 Info