Philippe, 22 ans, a été roué de coups sur un parking de Grande-Synthe (Nord), dans la nuit de lundi à mardi.
Il est décédé des suites de ses blessures.
Selon nos informations, les deux suspects interpellés auraient reconnu avoir tendu un piège à la victime.

L'agression de Philippe, un jeune-homme de 22 ans mort sous les coups de plusieurs individus à Grande-Synthe (Nord), était-elle préméditée ? C'est l'une des questions encore en suspens, après les faits survenus dans la nuit de lundi à mardi. Selon nos informations, le jeune travailleur social aurait été inscrit sur le site de rencontres gratuit Coco et aurait eu un rendez-vous avec une jeune femme. Mais il aurait été victime d'un guet-apens puis passé à tabac avant de décéder des suites de ses blessures.

Comble de l'horreur, c'est un de ses agresseurs qui a répondu au téléphone lorsqu'un ami de la victime a tenté de le joindre le soir de l'agression, comme nous le confirme un de ses frères ainés. Il aurait décroché "en disant : ouais, il ne peut pas te répondre, il est par terre", témoigne Kelvyn, estimant que "c'est de l'humiliation", dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article.

Ce meurtre intervient alors qu'au moins deux agressions ont eu lieu dans la commune début avril et le week-end dernier. Les victimes, deux hommes, se sont réfugiés dans des commerces mais aucun lien n'est établi pour l'heure entre toutes ces affaires.

Vendredi à 11h une marche blanche est organisée par la ville, dont les habitants se disent très choqués par l'âge des deux suspects interpellés et en garde à vue, âgés respectivement de 14 et 15 ans. "C'est pas normal que des gamins de cet âge agissent comme ça, je pense aussi à leur famille, c'est difficile pour tout le monde", réagit notamment Djamel, professeur dans un des lycées de Grande-Synthe. "Je pense à mes fils, dans des conditions comme ça c'est atroce", nous explique à son tour une habitante émue aux larmes, en déposant des fleurs sur le parking où Philippe a été battu à mort. Une seconde abonde : "C'est un désastre de voir ça, d'ailleurs les gens avec qui je parle sont attristés et beaucoup ont peur évidemment".

Les deux agresseurs présumés, âgés de 14 et 15 ans, sont toujours en garde à vue jeudi soir, selon un communiqué le parquet de Dunkerque. Ils "seront présentés à un juge d'instruction" vendredi, a ajouté le parquet qui mène une enquête pénale pour "meurtre en bande organisée", confiée à la police judiciaire.


La rédaction de TF1 | Reportage TF1 : Sébastien Hembert et Charles Yzerman

Tout
TF1 Info