Le 20h

Appels d'urgence : vers un numéro unique ?

Publié le 25 mai 2021 à 20h14, mis à jour le 25 mai 2021 à 22h48
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les députés voudraient expérimenter, comme cela se fait dans de nombreux pays, un numéro unique qui serait le 112 lorsque survient une urgence. Mais est-ce si simple ? Est-ce la solution la plus efficace et la plus rapide ?

Le Service Départemental d'Incendie et Secours (SDIS) à Annecy est une des rares plateformes à réceptionner à la fois les appels au 15 le SAMU, au 18 les pompiers et au 112 le numéro d'urgence européen. Pompier et SAMU décrochent indifféremment et décident des équipes à mobiliser selon la gravité de la situation. "Ça nous permet d'optimiser la réponse de secours. En connaissant l'un et l'autre, la parfaite disponibilité en temps réel des moyens de l'autre partenaire", explique le directeur du SDIS Haute-Savoie, Pascal Lorteau. En y ajoutant le 17 pour la police, c'est à cela que pourrait ressembler la future plateforme de numéro d'urgence unique le 112.

Les pompiers y sont favorables, mais pour certains professionnels de santé comme le SAMU, l'intermédiaire d'un numéro unique ralentirait la prise en charge des patients. "Tu as besoin de cette expertise médicale rapide avec un accès direct à ces professionnels de santé pour que les premiers mots spontanés prononcés par les patients soient analysés directement par les professionnels de la santé", affirme Agnès Ricard-Hibon, ancienne présidente de la société française de médecine d'urgence (SFMU).

Si la France y réfléchit, plusieurs pays européens ont déjà remplacé leurs différents numéros d'urgence par ce numéro. Le plus connu est aux États-Unis. Depuis plus de 50 ans, les Américains n'ont qu'un seul réflexe en cas d'urgence, le 911. Deux cent quarante millions d'appels chaque année, aux États-Unis, le temps moyen d'attente pour joindre un opérateur est d'une seconde.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info