Salmonelle, bactérie E Coli... de Kinder à Buitoni, la sécurité alimentaire pose question

"Tout a été démonté et refait" : après le scandale Kinder, l’usine belge de Ferrero rouvre

La rédaction de TF1info | Reportage Claire Eckersley, Vincent Ruckly
Publié le 13 juin 2022 à 15h22
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'usine Ferrero d'Arlon, en Belgique, fabrique une partie des produits commercialisés par Kinder.
Elle était fermée depuis le mois d'avril après le scandale des contaminations à la salmonellose.
Elle se prépare désormais à redémarrer la production.

C'est une nouvelle que les 1200 salariés de l'usine Ferrero d'Arlon, en Belgique, attendaient avec impatience. Après la découverte de salmonelle dans des produits Kinder, la production est à l'arrêt depuis deux mois. Elle pourrait désormais reprendre dans quelques semaines. "Pour moi, c'est une bonne nouvelle, ça va un peu relâcher la pression. Ça fait quand même un petit bout de temps que ça dure", explique un salarié du site face à la caméra du 13H de TF1, dans le reportage en tête de cet article.

"Ça amène un peu d'attractivité dans le périmètre"

Si l’optimisme est retrouvé, c'est parce que depuis deux mois, l'usine est nettoyée et désinfectée sans relâche. "En tant que société extérieure, on met tout en œuvre pour un redémarrage le plus rapide possible. Tout a été démonté et refait de A à Z pour que l'usine reprenne normalement", nous dit-on par ailleurs. 

La réouverture du site est aussi une bonne nouvelle pour les habitants et les commerçants de la ville. "Ça amène un peu d'attractivité dans le périmètre. Et surtout, de la vie", nous confie l'un des commerçants. 

Lire aussi

Le plus important maintenant sera de retrouver la confiance des consommateurs. Car plusieurs enfants étaient tombés malades après avoir consommé des produits Kinder. "Dès qu'il y a un risque et qu'on a des enfants, on y pense 1000 fois avant de prendre quoi que ce soit", souligne ainsi une consommatrice face à notre caméra, ajoutant qu'elle n'achète plus de chocolats de la marque.

Une enquête, menée par le parquet du Luxembourg, est toujours en cours pour donner le feu vert définitif à une reprise de la production.


La rédaction de TF1info | Reportage Claire Eckersley, Vincent Ruckly

Tout
TF1 Info