LE WE 20H

VIDÉO - Compte personnel de formation : attention à cette arnaque

Benoit Leroy - Vidéo : Michaël Guiheux et Charif Souary
Publié le 17 janvier 2022 à 11h11, mis à jour le 18 janvier 2022 à 10h23
JT Perso

Source : TF1 Info

MÉFIANCE - De nombreux Français ont été relancés à de multiples reprises ces derniers mois afin d'utiliser leur compte personnel de formation (CPF). Derrière ces sms et appels, une arnaque visant à subtiliser le solde présent sur ce compte virtuel.

Vous avez fini par craquer après de nombreux appels téléphoniques ? Les coups de téléphones et messages exhortant des salariés à utiliser leur solde de formation se multiplient depuis plusieurs mois. Au bout du fil, une personne qui jure travailler avec l'organisme du Compte personnel de formation (CPF). 

L'objectif de la manœuvre pour ces escrocs, obtenir vos codes d'accès à la plateforme officielle de l'État. Ensuite, ils vident le solde d'argent en s'inscrivant à de fausses formations. Depuis 2019, 14.300 personnes auraient été victimes de cette arnaque représentant un préjudice de 16 millions d'euros. Derrière cette arnaque, de fausses sociétés créées pour l'occasion. Ensuite, elles utilisent des centres d'appels pour vous contacter. Votre numéro, lui, a été acheté en ligne sur des sites spécialisés ou sur les réseaux sociaux.

"Dans ces messages, il n'est question que du CPF, il faut déjà se méfier", explique François Longérinas du syndicat national des organismes de formation. D'autant que dans les appels et SMS visant à vous subtiliser le solde de formation, la pression de l'expiration de vos droits, n'existe pas. "En réalité, le CPF est valable pour l'ensemble de votre carrière", rappelle le spécialiste dans l'enquête du 20H de TF1 en tête de cet article.

Dans les faits, les escrocs profitent d'une réforme datant de novembre 2019 pour vous induire en erreur. Cette année-là, le droit individuel à la formation (DIF) a laissé sa place au fameux CPF. Lors de ce changement, une action de votre part était nécessaire pour conserver ces journées de formations gagnées quelques années auparavant. 

"Les conditions d'accès à la plateforme pour les organismes de formations ont été renforcées. Dès qu'un organisme obtient de mauvais avis, nous allons contrôler ses pratiques", assure Laurent Durain, directeur de la formation professionnelle à la Caisse des Dépôts. Une loi interdisant le démarchage téléphonique en ce qui concerne les formations pourrait être votée prochainement.


Benoit Leroy - Vidéo : Michaël Guiheux et Charif Souary

Tout
TF1 Info