VIDÉO - Samuel Paty, "lâchement assassiné pour n'avoir fait que son travail" : le vibrant hommage d'Anisse, 14 ans, à son ancien prof

par T.A.
Publié le 11 mars 2024 à 12h30

Source : TF1 Info

Une cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme était organisé ce lundi à Arras (Pas-de-Calais).
Durant celle-ci, Anisse, 14 ans, a livré un discours en hommage à Samuel Paty, assassiné par un terroriste islamiste en 2020.
"Personne n'aurait imaginé que trois ans après, presque jour pour jour, le 13 octobre 2023, Dominique Bernard serait assassiné ici même", a-t-il pointé.

Une prise de parole empreinte d'émotion. Ce lundi, une cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme était organisée à Arras (Pas-de-Calais), dans la ville du lycée où le professeur Dominique Bernard a été assassiné en octobre dernier lors d'un attentat. Plusieurs élèves étaient invités à participer à ce moment de recueillement. Anisse, l'un d'entre eux, avait connu Samuel Paty, cet autre enseignant tué lors d'une précédente attaque terroriste à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), en octobre 2020. 

À cette occasion, l'adolescent est monté à la tribune pour livrer un discours puissant, en hommage à son ancien professeur d'histoire-géographie. "Ce vendredi 16 octobre 2020, pour une partie de notre classe, nous avions cours en dernière heure avec Monsieur Paty, commence Anisse face au public, composé notamment d'une partie du gouvernement, dont le Premier ministre, Gabriel Attal. Pour d'autres, nous rentrions chez nous, sans la moindre inquiétude, insouciants et heureux d'être en vacances. Dans la soirée, les informations nous parviennent et nous découvrons l'horrible assassinat de Monsieur Paty."

"N'oublions pas nos professeurs qui œuvrent tous les jours pour notre réussite"

Dès ses premiers mots, le garçon se rappelle des jours qui ont suivi le meurtre de leur professeur. "Nous nous souvenons tous de ce retour en classe difficile, se remémore-t-il. Avec des caméras braquées sur nous, des journalistes qui nous couraient après pour essayer de nous parler." Rédigé avec Agathe, une camarade, le texte lu par Anisse a été écrit grâce aux témoignages rassemblés des anciens élèves du collège frappé par l'attentat. Il rend compte de l'angoisse dans laquelle étaient plongés les élèves après l'attaque. Le moment d'échange proposé en cours "fut très éprouvant", souligne Anisse.

"Le 16 octobre 2020, Monsieur Paty fut lâchement assassiné pour n'avoir seulement fait que son travail, pointe le collégien, aujourd'hui âgé de 14 ans et scolarisé en classe de 3ᵉ. Personne n'aurait imaginé que trois ans après, presque jour pour jour, le 13 octobre 2023, Dominique Bernard serait assassiné ici même à Arras." Une nouvelle accueillie comme "un choc" dans l'ex-établissement de Samuel Paty, affirme Anisse. "Nous avons immédiatement pensé aux élèves et aux enseignants d'Arras", ajoute-t-il, comme vous pouvez le voir dans la vidéo à retrouver en tête de cet article.

"Avant 2020, quand je voyais des terribles attentats à la télévision, je ne rendais pas compte de ce que les personnes concernées vivaient, conclut le jeune homme, la voix chargée d'émotion. Mais après cet événement, j'ai développé de l'empathie et j'ai réussi à comprendre ce que toutes les victimes du terrorisme vivaient." Avec un message supplémentaire à faire passer : "Aujourd'hui en France, n'oublions pas que nous avons la chance d'avoir accès à l'école gratuitement et librement ; et n'oublions pas nos professeurs qui œuvrent tous les jours pour notre réussite et notre avenir".


T.A.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info