Orages violents : après la grêle, les dégâts à réparer

Assurances, couvreurs : le combat des sinistrés du Taillan-Médoc

Publié le 28 juin 2022 à 20h13
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Que sont devenus les sinistrés touchés par les violents orages qui ont balayé la France il y a quelques jours ?
Alors que leurs maisons ont été inondées et leurs toits transpercés par la grêle, les assureurs et les artisans sont débordés.
Et pour les réparations, il faut s’armer de patience.

Une mer de bâche, c'est ce qu’on voit partout sur Le Taillan-Médoc, pour essayer de protéger les maisons. Et des intérieurs dévastés, comme celui de l’habitation de Delphine Roussel, en pleine évacuation de gravats depuis ce mardi 28 juin. Quasiment tout est à jeter. Elle fait partie de ceux dont les dossiers avancent pourtant le plus vite. L’expert est venu et doit maintenant valider les devis, comme les 15 000 euros de toitures.

Delphine a trouvé une location, pour deux mois seulement. Ce sera prise en charge par son assurance, tout comme les échéances de son prêt immobilier pendant un an. Pour des centaines de sinistrés dans la ville, les dossiers avancent très lentement. Une dame ignore même comment elle va se loger dans les prochains mois.

La maire du Taillan-Médoc rencontre chaque jour les sinistrés pour les aider à surmonter l'urgence. Une semaine après, le bilan est loin d’être établi. Et les dégâts s’aggravent dès qu’il pleut, comme dans une habitation désertée par la personne âgée qui l’occupait. Les questions sur les qualités de toitures et des matériaux commencent à se poser. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.

F1 | Reportage E. Braem, N. Forestier


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info