Avec la nouvelle année, nous sommes nombreux à prendre de bonnes résolutions.
Des chercheurs suédois et britanniques pensent avoir trouvé comment les tenir : tout repose sur la façon de les formuler.

À chaque nouvelle année son nouvel élan positif. Pour démarrer 2024 du bon pied, peut-être avez-vous déjà pris de nouvelles résolutions, comme faire du sport, des activités manuelles et culturelles, essayer d'arrêter de fumer ou encore faire plus attention à vos déchets. Des promesses pleines de bonne volonté qui demandent beaucoup de ténacité pour être tenues dans le temps. Mais pas seulement. 

Le pouvoir de la reformulation

Selon une étude réalisée par des chercheurs suédois et britanniques, publiée en 2020 dans la revue scientifique américaine PLOS One, le secret tient surtout à la manière dont la promesse est formulée. Si la phrase est négative, l'engagement est plus difficile à tenir. "Dans beaucoup de cas, reformuler votre bonne résolution peut clairement marcher. Par exemple, vous aurez plus de chances de perdre du poids en vous disant 'je mangerai plus de fruits' que 'je vais arrêter de grignoter des sucreries'", résume dans un communiqué Per Carlbring, professeur de psychologie à l’Université de Stockholm et auteur principal de l’étude, qui s'est penchée sur le devenir des résolutions de plus de 1000 personnes interrogées.  

Arrêter de fumer, un classique des résolutions

Alors, que faire si votre résolution est d’arrêter de fumer, par exemple ? "C’est plus difficile, car fumer, c’est un geste que l’on peut répéter parfois vingt fois par jour", reconnaît Per Carlbring. "Le tabac est difficile à remplacer, et la répétition n’aide pas", admet-il. Un constat partagé par un homme qu'une équipe de TF1 rencontre dans le reportage en tête de cet article. "C'est difficile d'arrêter les choses, commencer c'est plus facile", souligne-t-il. Il a réussi à arrêter de fumer il y a 20 ans, grâce à la course à pied. "J'ai commencé à courir pour essayer d'évacuer le stress et par la force des choses, au fil du temps, j'ai réussi à arrêter", raconte-t-il.

"Il faut surtout le dire aux autres"

Pour avoir plus de chances de réussir à tenir ses bonnes résolutions, l'auteur principal de l'étude recommande également de parler de vos nouvelles habitudes autour de vous, en partant du postulat que si vous vous engagez publiquement, vous serez plus enclin à respecter vos bonnes résolutions. Enfin, dernier conseil, définir des objectifs réalistes, et bien réfléchir à la manière de les atteindre. Pour tenir ses bonnes résolutions, certains comptent sur la vigilance de leurs proches, comme ce groupe d'amis qui témoigne auprès de TF1. "Il faut surtout le dire aux autres pour qu'ils te les rappellent quand tu ne les tiens pas", résume l'une d'entre eux.

Maintenant que vous connaissez toutes les techniques pour que vos bonnes résolutions deviennent réalité, plus d'excuses. Rendez-vous dans un an pour faire les comptes.


Léa MEYER | Reportage vidéo : Paul Géli, Frédéric Miara

Tout
TF1 Info