Atteintes à la laïcité à l'école : les signalements ont doublé en octobre

F.S.
Publié le 10 novembre 2022 à 8h35
JT Perso

Source : TF1 Info

Le ministère de l'Éducation a recensé 720 signalements en octobre pour des atteintes à la laïcité dans les écoles, collèges et lycées.
Un chiffre en très forte hausse par rapport au mois dernier, a-t-il annoncé mercredi.
40% des incidents recensés le sont pour "port de signes et tenues" religieux.

Les chiffres avaient déjà bien augmenté à la rentrée. Voici qu'ils doublent. Le ministère de l'Éducation nationale a révélé ce mercredi 9 novembre avoir reçu 720 signalements pour atteinte à la laïcité dans le milieu scolaire en octobre. C'est un chiffre qui est plus élevé que l'ensemble des incidents relevés au premier trimestre (décembre à mars) et qui a plus que doublé par rapport au mois dernier. Parmi ces signalements, on retrouve toujours une forte part de signalements liés à la tenue religieuse.

Les tenues religieuses au cœur du phénomène

Des chiffres qui inquiètent. La note des services de l'État pointe ainsi la multiplication de ces atteints à la laïcité. Et met directement en cause des vidéos virales venues de TikTok. Sur le réseau social préféré des jeunes, de nombreuses adolescentes s'affichent avec leur abaya, cette tenue traditionnelle musulmane, et partagent leurs astuces pour vêtir le vêtement religieux sans se voir interdire l'entrée dans l'établissement. 

Un phénomène qui se retrouve dans les chiffres. En octobre, 40% des incidents recensés l'ont été pour "port de signes et tenues" religieux. Ils concernent "principalement les espaces et temps d'activités hors de la classe", a précisé le ministère dans un communiqué.  Viennent ensuite les provocations verbales (14%), la contestation d'enseignement (12%), le refus des valeurs républicaines (9%), les revendications communautaires (6%) et enfin le refus d'activité scolaire (5%). Ces problèmes touchent majoritairement les collégiens (52% des cas).

Lire aussi

Le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, avait donné également deux autres "explications" à cette forte hausse. En plus de la viralité du phénomène TikTok, le ministre citait dans l'émission "Quotidien" "l'anniversaire de l’assassinat de Samuel Paty" et le fait que l'on "encourage très fortement les chefs d’établissements à faire remonter tous les signalements".

Pour lutter contre ce phénomène, le ministère a donc choisi l'action. Il a envoyé mercredi aux recteurs d'académie une circulaire qui prévoit "un plan en quatre axes" pour mieux protéger la communauté éducative. "Sanctionner systématiquement" si récidive après la phase de dialogue, "renforcer la protection et le soutien aux personnels", "appuyer les chefs d'établissement en cas d'atteinte" et enfin"renforcer la formation des personnels et en premier lieu celle des chefs d'établissement". Une façon de répondre aux inquiétudes du personnel. Ces dernières semaines, plusieurs syndicats de personnels de direction avaient demandé des "consignes claires" pour faire appliquer le principe de laïcité à l'école.


F.S.

Tout
TF1 Info