Le 13H

VIDÉO - Vignette Crit'Air : attention aux sms frauduleux

M.D. | Reportage TF1 Henri Dreyfus, Morgane Dubeau et Pauline Gardet
Publié le 6 octobre 2022 à 10h17
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les arnaques à la vignette Crit’Air via des sms frauduleux se multiplient depuis quelques mois.
Cette technique dit du "hameçonnage" permet de récupérer les coordonnées bancaires des victimes.
Une femme pour qui le piège a failli fonctionner témoigne auprès de TF1.

Comme bien souvent, tout est parti d’un sms frauduleux envoyé sur un téléphone. Virginie Fioriti a été victime d’hameçonnage, une technique utilisée par les pirates informatiques pour récupérer des informations confidentielles, notamment les données bancaires. Le 23 septembre dernier, cette habitante de Lyon, qui témoigne dans le reportage de TF1 ci-dessus, reçoit sur son téléphone un message de la part de l’organisme Crit’Air. En tout cas, c’est ce qu’elle croit en lisant le message. "Nos agents ont constaté que vous n’étiez pas muni d’une vignette", lui indique-t-on, une mise en garde assortie d’un lien pour effectuer le paiement en ligne. 

La vignette Crit’Air comme appât

Virginie Fioriti s'exécute sans trop se poser de questions. "J’étais convaincue d’être effectivement dans la situation qu’ils décrivaient", raconte la Lyonnaise. "Je n’avais pas de vignette Crit’Air. Et il fallait régulariser cette situation avant le 8 octobre. J’ai sagement cliqué sur le lien", poursuit-elle, un peu amère. Alertée par un proche, elle a pu faire opposition avant d’être débitée, par chance. Comme elle, plusieurs centaines d'autres personnes en France ont été la cible de cette campagne d’hameçonnage utilisant la vignette Crit’Air comme appât. 

Ce macaron est désormais obligatoire pour circuler dans les agglomérations qui ont été définies des zones à faibles émissions. Les fraudeurs profitent de cet impératif pour vous escroquer. En cliquant sur le lien, la page qui s’ouvre dans la fenêtre du navigateur ressemble comme deux gouttes d’eau à celle d'un site officiel de l’administration française. Puis, on vous demande d’indiquer votre identité et vos coordonnées bancaires. Les malfrats n’ont ensuite plus qu’à débiter votre compte. Bien souvent, le temps de s’apercevoir de la supercherie, il est déjà trop tard. 

Lire aussi

Si vous recevez ce type de message, ne donnez pas suite. "L'administration ne vous enverra jamais un sms pour vous dire que vous n’avez pas de vignette Crit’Air. Il n’y a qu’un seul site qui permet de commander sa vignette et il n’y a que sur ce site qu’il faut aller", rappelle Jean-Jacques Latour, responsable cybersécurité au sein de la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr. Ce type d'arnaque est particulièrement en vogue ces dernières années. Donc, soyez extrêmement vigilants. Quant aux fraudeurs, ils risquent jusqu'à cinq ans d’emprisonnement et 375.000 euros d'amende.


M.D. | Reportage TF1 Henri Dreyfus, Morgane Dubeau et Pauline Gardet

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info