La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Attestation de déplacement dérogatoire : le nouveau couac

Publié le 20 mars 2021 à 19h59, mis à jour le 20 mars 2021 à 21h22
JT Perso

Source : JT 20h WE

À peine publiée, la nouvelle attestation de sortie a été déjà abandonnée. Elle était bien compliquée pour tout déplacement de moins de 10 km. Désormais, un justificatif de domicile suffira.

Pourquoi d'un côté inciter les Français à sortir sans limite de temps, et de l'autre leur imposer une attestation encore plus compliquée que les précédentes ? Cette contradiction s'est imposée aujourd'hui aux 21 millions d'habitants soumis aux nouvelles restrictions sanitaires quand ils ont découvert les deux longues pages de motifs de déplacement. Face au tollé, le gouvernement a donc renoncé cet après-midi. Il suffira d'un justificatif du domicile dans un périmètre de moins de 10 km.

La longueur et la complexité de la nouvelle attestation de sortie en vigueur à partir de ce samedi ont suscité de nombreuses critiques chez les habitants. Ces derniers ont estimé qu'une pièce d'identité suffisait en cas de contrôle. Cet éclair de bon sens a été entendu. Dès cet après-midi, l'attestation n'est plus obligatoire pour les petits déplacements. En clair, même aux zones soumises aux mesures renforcées, vous pouvez sortir à votre guise dans un rayon de 10 km. Au-delà, c'est le retour du casse-tête et des attestations. Il y en aura une de jour pour faire ses courses dans un rayon de 30 km et sans sortir de son département, et une autre de nuit pour déroger au couvre-feu.

Il reste l'épineuse question des frontaliers du confinement. Ceux qui vivent en zone verte proche de la zone rouge, à Dreux (Eure-et-Loir) par exemple, pourront entrer en zone confinée sans motif dans un rayon de 10 km, et de 30 km avec une bonne raison et une attestation.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info