Le 20h

Autoroutes : le périlleux quotidien des patrouilleurs

Publié le 12 août 2021 à 20h17
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les voitures circulant sur les autoroutes sont censées s'écarter si du personnel travaille à cet endroit. Mais cette règle n'est que très peu respectée. Et les accidents sur les véhicules d'intervention se multiplient. Il en a plus d'un tous les trois jour

L'accident a eu lieu en plein jour. Le camion, qui a heurté un véhicule d'intervention des patrouilleurs autoroutiers, n'a même pas ralenti. Heureusement, aucun agent n'a été blessé. Pascal Hebras lui aussi l'a échappé belle. Une nuit, il est appelé à porter secours à une voiture. L'agent autoroutier n'a même pas eu le temps de descendre lorsqu'un poids lourd a arraché tout le côté gauche de son véhicule. Le camion ne s'est pas arrêté. Le conducteur ne se serait pas aperçu de ce qui venait de se passer.

En 20 ans, 23 patrouilleurs sont morts en mission. Alors pour marquer les esprits, une société d'autoroutes a aligné une vingtaine de carcasses de patrouilleurs accidentés sur une aire de repos. Des fourgons pliés en deux et des pare-brise brisés sous la violence du choc. Ces incidents quotidiens n'étonnent même plus Stéphanie de Valence, directrice régionale adjointe chez Vinci Autoroutes. Dans deux accidents sur trois, la faute vient de l'inattention des usagers.

Pour les agents autoroutiers, chaque ronde présente un risque. Pour s'en rendre compte, une équipe de TF1 a suivi un véhicule d'intervention en patrouille. Pourtant, selon le code de la route, il faut se décaler d'une voie à la vue d'un fourgon jaune. Mais dans les faits, plusieurs poids lourds frôlent les patrouilleurs à près de 100km/h. Pour espérer enfin réduire le nombre d'accidents, les constructeurs réfléchissent désormais à des fourgons encore plus visibles depuis la chaussée.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info