REPORTAGE - En temps normal, plus de 20 millions de bouteilles de Beaujolais nouveau sont vendues dans le monde. Cette année, même si la baisse semble inévitable, toute une région se bat pour défendre son célèbre primeur.

Nous sommes le troisième jeudi du mois de novembre et traditionnellement, c'est le jour où on peut goûter pour la première fois le Beaujolais nouveau. A cause du confinement, il n'y a pas eu de grande fête la nuit de mercredi. Mais ce jeudi matin, les viticulteurs ont cherché d'autres idées pour faire découvrir leur cuvée 2020. A Beaujeu (Rhône), les vignerons ont voulu partager le travail de toute une année. Dans les caveaux de la commune, les premiers clients se sont précipités dès l'ouverture. La vente à emporter est autorisée, et l'on peut enfin goûter le délicieux breuvage.

A Beaujeu, tout est fait pour que ce troisième jeudi de novembre reste festif. Les vignerons de la capitale historique du Beaujolais n'ont pas hésité à développer la livraison à domicile. Pour Jean-Luc Ducruix, vigneron, c'est un moyen de dépanner les clients qui ne peuvent faire le déplacement. Les particuliers ne sont pas oubliés. D'ailleurs, on profite de la livraison pour partager de vrais moments de convivialité et quelques produits du terroir.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info